Tous les articles par Timidouveg

Je me présente sur Internet sous les noms Timidouveg et Timyus Vegetari, mais officiellement, je m'appelle Anthony, mais mon nom d'usage est Audrey. Depuis le vendredi 2 septembre 2016, je préfère qu'on me genre au féminin :) Mes activités se regroupent tous dans la qualité d'artiste, principalement numérique. Je suis à la fois développeuse de jeux-vidéo et vidéaste sur la plateforme Youtube. Je suis porteuse d'un handicap invisible qui perturbe mes projets, mais je fais avec et c'est pourquoi vous pouvez qu'en-même découvrir ce blog, mes jeux et ma chaîne Youtube :) J'ai un rythme plus lent que ce qu'on pourrait attendre dans ce monde prit de frénésie. C'est totalement assumé, même si il m'a fallu du temps pour ça :D Je suis aussi vegan, ce qui inclus, à mon avis, toutes les causes contre toutes les oppressions et pas uniquement les autres espèces animales. Je crois avoir dit l'essentiel. Bonne découverte :)

[Timidouveg’s Museum] Création des secteurs

J’ai mis en ligne la suite du développement de l’éditeur pour mon musée virtuel 🙂 J’ai ajouté la structure de données pour stocker les secteurs et lorsque vous fermez votre dessin, le secteur est créé et le fond de votre dessins devient blanc transparent. Lors du dessin de votre section, une ligne grise simule la fermeture pour aider à voir comment il serait fermé au stade de votre dessin. Aussi les lignes ne sont plus continuent et lorsque vous avez fini un secteur, vous pouvez en créer un nouveau séparé du premier. Enfin, un petit message a été ajouté en bas à gauche pour indiquer le secteur créé.

Je mettrais une image plus tard pour la prochaine évolution, donc voici juste le lien rappel de l’application : Timidouveg’s Museum.

[Timidouveg’s Museum] Dessin de points et de lignes

J’ai avancé sur l’éditeur du musée virtuel 🙂 J’ai dimensionné la grille à 128 par 128 unités de points, et il est possible de se déplacer sur la grille à l’aide des flèches du clavier. J’ai aussi ajouté une ligne rouge pour l’axe des X et une verte pour l’axe des Y. Le zéro absolu est au centre de la grille, ce qui permet d’avoir des coordonnées de points allant de (-64, -64) à (64, 64). Il est possible de placer les points et ainsi de tracer des lignes blanches qui sont les prémices des murs du musée 🙂 Les points sont stockés dans un tableau qui grandit au fur et à mesure dynamiquement, mais je n’ai pas encore implémenté de sauvegarde.

Enfin, deux dernières choses à dire. Pour l’instant, les lignes sont dessinés en continue, ce qui veut dire que vous ne pouvez pas faire des dessins séparés, parce qu’à chaque point posé, une ligne relie la précédente à celle-ci. Je changerais ça évidemment, c’est juste une étape dans le développement en cours 🙂 La dernière chose à dire est que l’application est lente lorsqu’il y a des points dessinés. Plus il y a de points, plus vous aurez du mal à dessiner ou à déplacer la grille. La raison est que le dessin manipule les pixels mais de façon encore naïve. J’ai cherché sur Internet les outils proposés dans HaxeFlixel et j’ai trouvé une page qui explique une façon de manipuler directement les pixels, en faisant toutes sortes de manipulations de la mémoire, etc… Bref c’est très technique, mais j’ai absolument besoin de procéder ainsi. En effet, non seulement c’est plus pratique pour faire l’éditeur, mais c’est indispensable pour la future partie en 2.5D. L’idée est de reproduire un moteur 2.5D (vieille 3D entre le début et le milieu des années 90) en m’inspirant fortement du moteur Build de Ken Silverman 🙂

Je ferais une série d’articles tutoriels qui expliquera étape par étape comment est codé le moteur de mon musée et son éditeur avec HaxeFlixel. C’est l’occasion d’explorer plein de classes, fonctions, dépendances, etc… de ce framework, mais aussi d’étudier les différentes techniques utilisées pour faire un moteur comme Build et un éditeur de map pour ce type de moteur 🙂

[Factorio] Gares intelligentes et pétrochimie

Capture d’écran_2017-07-09_23-30-26La semaine dernière, j’ai beaucoup joué à Factorio, en plus du boulot, et j’ai fait beaucoup de choses. La première chose que je voulais partageer c’est mon projet de gares intelligentes. J’ai créé une nouvelle gare au-dessus des zones industrielles mieux organisés de ma première base. Cette gare place certaines ressources utiles à la fabrication des cartes vertes, rouges et bleues, des batteries et explosifs. J’ai pu me mettre à l’apprentissage des systèmes logiques et j’ai réussi à faire un système simple qui rempli les wagons de sorte à mettre deux types de ressources dans chacun d’entre eux. Les ressources sont placé de manière à représenter 50% chacun d’un wagon. C’est un peu technique, mais en tout cas, le système de la gare contient un stoppeur de train, un témoin de la présence du train sur les rails ou pas et des fils reliant les bras qui remplissent les coffres que lorsque le train n’est pas là, et vide les coffres vers les wagons uniquement quand le train est là. Enfin, j’ai remplis les coffres d’une planche de bois par case, sauf les 4 premiers pour stocker un nombre précis de ressources et ainsi calculer facilement le volume nécessaire à remplir le wagon à 50% d’une ressource et 50% de l’autre. Oui, je me suis amusée :p

Capture d’écran_2017-07-10_16-37-14Bon sur la deuxième gare, j’ai à peu près la même chose, mais ça ne fonctionne pas très bien. Le train est bloqué car il ne part que si il est vide, sauf que les coffres arrivent rapidement à leur maximum si le dernier vidage de ces derniers n’a pas pu se faire entièrement. Le train a pu partir la première fois, mais une fois revenu avec un nombre fixé de ressources, les coffres étant incapables de se vider totalement, parce que les machines industrielles avaient atteint aussi leur nombre de production réalisée, tout le système est donc bloqué jusqu’à pouvoir totalement utiliser les ressources et ainsi vider le train pour le laisser repartir. A l’origine c’est ce que je voulais. Je ne voulais pas que le train circule sans arrêt pour rien, ou qu’il aille vider les ressources de ma première base sans utilité. Le soucis est que lorsqu’il manque une ressource qui a été trop consommée par les machines, il n’est pas possible de continuer à vider les coffres qui les contiennent, ni de chercher la ressource par le train.

Comme il n’est pas possible de donner un ordre au train qu’il transmettrait à l’autre gare, j’ai donc imaginé mettre en place un réseau de télécommunication pour informer les gares de ce qu’ils devront faire avec le train qui leur seront envoyés. Ainsi je pourrais contrôler quelle ressource récupérer ou non, et même produire ou non par la suite. Pourquoi pas ? :p Je me suis donc demandé si il était possible de connecter les fils verts et rouges aux poteau électriques pour créer des poteau téléphoniques. Et oui, c’est justement pour cela que les poteaux électriques ont 3 connecteurs dont seulement celui du milieu possédait le fil électrique et les deux autres restaient vide. Un est fait pour le fil rouge et l’autre le fil vert, et les propriétés des poteaux sont aussi appliqués à ces fils. En effet, les pylônes en métal qui permettent de poser de très longs fils électriques pour les longues distances le font aussi pour les fils de signaux 🙂 A moi donc l’invention d’Internet dans Factorio :p

Capture d’écran_2017-07-13_21-34-52Enfin, j’ai agrandit ma zone pétrolière que j’appelle maintenant zone pétrochimique en raison de ce que j’y fabrique. Dans l’image, vous voyez que j’ai placé des panneaux solaires et des accumulateurs électriques, mais aussi des réservoirs à fluides. Je stocke mes fluides séparément de la consommation par les machines, grâce à des pompes qui évitent de faire circuler les fluides dans deux sens. Le stockage que j’ai réalisé est uniquement pour le plaisir. Je stocke du pétrole dans 6 réservoirs, du fioul léger et lourd, du gaz, du lubrifiant, et aussi de l’eau (pour la beauté du geste :p) dans 8 réservoirs par fluides. Enfin je stocke aussi de l’acide sulfurique dans 7 réservoirs en bas à gauche de la zone. Je fabrique déjà du plastique, du souffre et des cartes vertes et un peu de rouges.

[Timidouveg’s Museum] Mon futur musée virtuel

Je vous annonce la mise en ligne de ce que j’ai codé ce dimanche 16 juillet 2017 sur mon futur musée virtuel 🙂 Pour l’instant il n’y a qu’un écran de titre très sobre et simple et un écran pour l’éditeur de musée. L’éditeur ne permet rien pour le moment. Vous pouvez juste voir que j’ai codé un canevas avec une gris et dedans un point est affiché et suit la souris. Le point ne peut pas sortir du canevas et accroche à la grille et donc ne suit la souris que de sorte à rester sur les intersections des lignes de la grille.

TimidouvegMuseum_2017-07-16C’est un bon début, puisqu’à ce stade je vais pouvoir le week-end prochain, ajouter des boutons et touches de clavier pour activer le placement et la suppression de points et développer les fonctions qui vont bien. Par la suite, j’ajouterais des lignes entre les points, et une sauvegarde avec un système retrouver son plan 🙂

L’éditeur ne devrait en réalité servir qu’à moi pour faire mon musée, mais je le mettrais à disposition pour vous amuser à faire votre propre plan de musée. Je mettrais aussi à disposition le programme en HTML5 ou neko ou autres, selon vos besoins pour que vous puissiez installer votre propre musée sur votre site ou blog 🙂

Mon premier programme avec HaxeFlixel

Voilà, j’ai installé HaxeFlixel sur mon Xubuntu adoré et j’ai fais le tout premier programme traditionnel de toutes bonnes débutantes dans un langage de programmation que voici 🙂

Cliquez ici pour voir mon œuvre x)

Je voulais l’afficher directement dans l’article, mais la taille dépassait la largeur de mes articles sur mon blog. Faudrait que je trouve comment changer ça un jour.

Alors, je commence tout de suite les hostilités en faisant un truc original. J’ai ajouté deux petites phrases en plus du Hello World classique, histoire de ne pas faire comme tout le monde :p
C’est tout pour le moment. Il me faut étudier et tester pour arriver où je souhaite aller. C’est à dire créer un musée virtuel ici et des jeux en ligne ici aussi 😀

Petite déconnexion, TFL 0.7 en progression, Game coding 4, Vlog 3 en cours et ma voix

La semaine du 10 au 15 juillet 2017 était une semaine sous le signe de la déconnexion des réseaux sociaux et de Youtube. Durant 5 jours, j’ai donc évité Twitter, Facebook, Framasphère et Youtube. Ce qui veut dire pas un moment devant une vidéo, ou dedans un contenu des réseaux. J’ai pu constater que ça ne m’a pas manqué. J’ai eu un peu hâte de pouvoir passer voir un peu les messages par rapport à mes partages, mais sinon ça va. J’ai tout de même pu faire une connexion rapide pour poster mon article sur l’anniversaire de mon veganisme le 11 juillet et le quatrième épisode de Game coding sur le Tetris 🙂

J’ai un beaucoup joué à Factorio, et sorti un petit article lundi dernier. Je vous montrerez les gares que j’ai fait, et la zone pétrochimique. Mais, j’ai surtout avancé et terminé tout le système de sauvegarde sur The Fantastic Labyrinth 0.7. Je vais pouvoir attaquer le reste. J’ai bien envie de faire un peu de pixel-art donc le graphisme avant de repartir sur le code pour apporter de la richesse au gameplay 🙂 J’ai aussi bien avancé sur le doodle de ma chère deuxième tipeuse. Je ne sais pas si il me faudra encore une semaine ou deux dessus. J’aimerais ne pas y passer trop de temps et donc éviter de partir dans des détails minuscules sur le dessin. Il ne faut pas que les contributions deviennent mon seul travail tout de même 😉

Enfin, j’ai tourné quelques scènes du vlog 3, commencé le montage et me suis aperçu qu’il faudra refaire le doublage. J’ai voulu parler un peu différemment du fait d’une transition future. Je m’étais mise dans la tête que je devait avoir une voix féminisée, mais ça ne passe pas très bien. Je dois faire attention à ma façon de parler, ça donne une impression pas naturelle, et surtout au nom de quoi devrais-je, parce que je suis transgenre, obligatoirement modifier ma voix ? Si c’est quelque chose qui me tiens à cœur, très bien, à moi d’y travailler. Mais si ce n’est pas indispensable pour mon bien-être, alors je n’ai pas à le faire pour des normes sociales. C’est comme pour tout dans la vie d’une personne transgenre, ou pas d’ailleurs. Il n’y a pas d’obligations pouvant venir de normes, mais uniquement un ressenti personnel et des réponses à ces derniers qui nous sont propres à chacun⋅e⋅x. Je ferais une transition avec certaines transformations que je souhaite et pas nécessairement d’autres. D’autres ne font aucune transformation, d’autres encore font la totale, etc… Je le dis ici, puisque je parle de ma voix, parce que c’est toujours bon de bien rappeler ou le dire du fait de nos conditionnements sociaux 🙂

Bon c’est pas tout ça, mais j’ai beaucoup tardé aujourd’hui et n’ai donc toujours pas commencé ce que j’avais prévu pour ce week-end. J’ai HaxeFlixel à installer et m’amuser avec. Vous verrez prochainement sur ce blog ce qui sortira 😀

16ème anniversaire de mon veganisme

16ème anniversaire de mon veganisme - 11 juillet 2017Aujourd’hui, mardi 11 juillet 2017, je fête mes 16 ans de veganisme. C’est en fait 12 ou 13 ans de végétarisme incluant le refus du cuir, etc… Puis 3 à 4 ans de végétalisme en ayant aussi exclu la laine, le miel, les produits testés sur animaux. J’aurais voulu être totalement vegan très tôt dans mon parcours, mais l’ignorance de pas mal de choses et le militantisme foireux de certain.e.s vegans trop porté.e.s sur une vision de pureté du corps, et une vision ésotérique plus tôt que rationnelle, m’ont un peu éloignée un temps de certaines réalités et informations que je voulais pourtant entendre. C’est pour cela qu’il faut toujours se dire qu’on aimerait être le, la ou lae vegan qu’on aurait voulu rencontrer pour être efficace dans la lutte contre le spécisme et épargner le maximum d’individus 🙂

 

[Factorio] Usine de plus en plus organisée et bestioles bleues.

Capture d’écran_2017-07-08_19-38-45Encore des images de ma partie dans Factorio v0.14.23 sous Linux. Mon usine continue d’évoluer. J’ai créé une zone pour fabriquer les 3 premiers types de coffres (bois, fer et acier) et des réservoirs à fluides pour le pétrole, le diesel, l’acide sulfurique, l’eau, etc… A droite de ce dernier, j’ai construit une fabrique d’engrenages, barres de fer et fils de cuivre. Et en-dessous, avant le reste dans la chronologie, ce que vous avez aperçu commencé la fois dernière, une zone qui fabrique des tapis roulants, passages souterrains et séparateurs jaunes et rouges. En haut à gauche de la carte vous pouvez apercevoir un nouveau chemin qui mène à une petite scierie pour produire des planches de bois. Je l’ai construite à côté d’une forêt pour aller couper du bois quand j’ai besoin d’augmenter le stock de planches 🙂 Dommage que le mod écolo qui permet de cultiver les arbres n’est disponible que pour la version 0.15. J’aurais bien voulu renouveler les arbres 🙁 Vous remarquerez peut-être aussi que le lac a un peu grandit. On ne peut pas faire ça en vanilla, j’ai installé un mod compatible 0.14.23 qui permet le terraforming et faire des canaux et des ponts. C’est le seul mod que j’ai réussi à faire fonctionner et donc utilisé sur cette carte.

Capture d’écran_2017-07-08_13-54-19Petit zoom pour vous montrer ma fabrique de tapis roulants et consort. Le charbon à côté, j’ai commencé à l’exploiter pour au moins nettoyer mon petit coin d’usine et aussi parce que ma première source de charbon arrive à épuisement à grands pas. J’en ai encore plein sur les tapis qui attendent d’être consommés, donc je n’ai pas de soucis à me faire pour le moment 🙂

Capture d’écran_2017-07-08_19-37-43Et voici ce que donne de plus près la fabrique de fils de cuivre, d’engrenages, etc… Et un bout des coffres et réservoirs à gauche. Ces captures dates de ce weekend, entre temps j’ai encore agrandit mon usine et ajouté une nouvelle gare au nord de tout ça et automatisé grâce aux circuits logiques électroniques que j’ai commencé à découvrir 🙂 Je montrerai ça la prochaine fois. En tout cas, j’ai du ajouter plus de tourelles laser, passer à plus de munitions perforantes pour les mitrailleuses et faire quelques destructions de nids. Il y en a trop autour, et ils grandissent au point de ressembler à des villes quand on regarde la mini carte. Les aliens ont encore évolués et envoient maintenant des grosses bestioles bleues. Plus résistantes encore et plus fortes. Ma défense tient bon même si j’ai dû récemment remplacer pas mal de tourelles détruites et que j’ai déjoué une infiltration par une bestiole bleue au Sud. Pour éviter de devoir régulièrement venir réparer mes défenses, je vais commencer à faire joujou avec les robots volants réparateurs 🙂 Bref, je vous montrerai tout ça la prochaine fois 🙂

Grosse baisse de régime, avancement de TFL 0.7, changement sur Tipeee, addiction et vacances

J’ai commencé la semaine du 4 au 8 juillet 2017 par une journée de repos. J’en reparlerais à la fin du compte-rendu, mais j’ai besoin de vacances. Enfin bref, j’ai principalement codé The Fantastic Labyrinth 0.7. Toujours la sauvegarde, enfin je n’ai pas précisé jusqu’à maintenant, que ce n’est pas juste la sauvegarde des données du jeu, mais la création d’une partie, la suppression d’une partie, etc… J’arrive à la fin de cette étape que j’aurais voulu atteindre avant aujourd’hui, mais… j’en parlerais après. J’ai aussi avancé sur le doodle de ma deuxième donatrice.

Information importante. Suite au dernier don unique enregistré, je me suis rendu compte qu’il fallait réviser la page Tipeee. La contrepartie pour 20 euros peut être mensuel ou unique. L’ennui est que je ne propose pas de doodle fait une fois pour toute pour ce prix. Alors tant que mes premiers tips à 20 euros se faisaient mensuellement ou accumulés en une fois pour monter le don beaucoup plus haut, faire un doodle original pour chaque tipeur restait assez raisonnable. Mais faire cela pour seulement 20 euros en cas de don unique, ça revient à ne pas être payé pour les autres activités, mais uniquement pour le dessin. Et encore, je ne suis pas sûre que ça ait une telle valeur. J’ai donc changé la page pour proposer un doodle standard que je ferais dés que possible et pour tout les dons à 20 euros, mensuels et uniques. Pour plus, il faudra donner 50 euros mensuel ou unique, ce qui donnera accès à un doodle au choix sur 3 proposés prochainement sur la page. Il faut aussi que je les fasse. Et enfin pour un doodle original unique par personne, il faudra débourser 100 euros unique ou mensuel. Ces dons servent, je le rappelle, d’abord à financer le développement de mes jeux, mes vidéos, les autres dessins que je propose de temps en temps gratuitement sur Internet, etc… La contrepartie est là comme bonus selon la valeur que vous donnez. Le caractère unique ou mensuel dépend de vos moyens et votre volonté 🙂 Enfin, je rassure le dernier donateur. Tu auras ce que j’ai promis, sans devoir plus. Le changement est postérieur à ton don 😉 C’est à moi de mieux évaluer mon travail, et il n’y a qu’en essayant que c’est possible 🙂

Et c’est tout. Bon, non ce n’est pas tout, j’ai joué à Factorio, et j’ai traîné beaucoup sur Youtube et Twitter. Quand je dis traîné beaucoup, je veux dire que je pense que je souffre d’addiction. Dés demain, dimanche, je vais me déconnecter de Youtube et les réseaux sociaux. Je vous l’annonce, et ça durera une semaine. L’objectif est de confirmer ma dépendance, même si je me doute que je suis dépendante, et d’évaluer le degré de cette dernière. Ce sera aussi l’occasion de me reposer. Je ne vais pas lâcher totalement le travail (comme d’habitude quand je parle de vacances. Mouais…), mais me laisser du temps pour remettre ma tête en ordre et redonner des conditions plus propices à la concentration et un bon niveau d’énergie. La chaleur n’aide pas à se sentir en forme, donc autant se donner les moyens de remettre de l’ordre.

[Factorio] Base qui s’étend et aliens plus coriaces

Bon j’ai avancé sur ma grosse usine. La dernière fois, la taille était encore assez petite, mais maintenant il faut que je m’habitue à m’étaler dans l’espace. J’ai toujours tendance, même dans Minecraft, à me restreindre à un petit espace, alors que j’ai un monde vaste autour de moi. Que voulez-vous c’est mon côté écologiste 🙂

Factorio_2017-07-03_23-13-26

Alors, en haut, vous pouvez apercevoir une gare qui mène à la zone pétrolière. A côté, j’ai mis une fonderie de cuivre. En dessous, la fonderie de fer et acier. Elle fait les deux en même temps, comme vous pouvez le voir sur la deuxième image. A droite, j’ai commencé une usine plus organisée. Je vous la montrerais plus évoluée dans le prochain article 🙂 Et à gauche, se trouve quelques anciennes installations de production et une zone de panneaux solaires et d’accumulateurs électriques. Je n’ai plus que quelques sauts de courants la nuit grâce aux accumulateurs qui me servent de batterie et donc de compter sur le solaire et beaucoup moins de la vapeur.

Factorio_2017-07-03_23-16-01Bref, il y a aussi la vapeur au centre, au-dessus du lac et en dessous, quelques panneaux solaires encore et les laboratoires. Je m’amuse comme une petite folle. Je suis contente de mieux maîtriser le jeu, de trouver des moyens d’organiser mes machines, mes tapis roulants, etc… Je regarde beaucoup de vidéo en anglais qui montrent des trucs gigantesques et vraiment impressionnants côté organisation et design. Par contre, sur cette carte, les aliens ont évolués et je suis constamment attaquée par des bestioles de taille moyenne est plus résistantes. Je ne peux plus trop compter sur les chargeurs basiques et commence à étendre mon utilisation des chargeurs de balles perforantes et de tourelles laser. De même les nids sont plus difficiles à approcher et détruire, donc je vais pas tarder à produire les cartes rouges et les fioles bleues pour pousser la rechercher vers des armures et augmentations de mon personnage pour mieux les combattre. Il faudra aussi bientôt me mettre à apprendre les systèmes logiques et les robots volants 🙂