Tous les articles par Timidouveg

Je me présente sur Internet sous les noms Timidouveg et Timyus Vegetari, mais mon nom d'usage est Audrey. Depuis le vendredi 2 septembre 2016, je préfère qu'on me genre au féminin car je suis une personne transgenre non-binaire féminine :) Mes activités se regroupent tous dans la qualité d'artiste, principalement numérique. Je suis à la fois développeuse de jeux-vidéo, vidéaste sur la plateforme Youtube, dessinatrice traditionnelle et militante vegan/féministe/etc... sur les réseaux sociaux. Je suis porteuse d'un handicap invisible qui perturbe mes projets, mais je fais avec et c'est pourquoi vous pouvez qu'en-même découvrir ce blog, mes jeux et ma chaîne Youtube :) J'ai un rythme plus lent que ce qu'on pourrait attendre dans ce monde prit de frénésie. C'est totalement assumé, même si il m'a fallu du temps pour ça :D Je crois avoir dit l'essentiel. Bonne découverte :)

Dessin-animé, vlog 4, lecture lente, nouvel épisode sur Tetris, prototype de heightmap 3D

Durant la semaine du 15 au 20 janvier 2018, j’ai continué le montage de ma vidéo sur le Inktober. Et finalement, il me faudra au moins encore la semaine prochaine pour terminer la vidéo. Je suis en pleine création de la partie dessin-animée. J’en parle dans le vlog 4 qui est sortit cette nuit et que j’ai annoncé en fin de matinée. J’y rappelle aussi l’existence de mon Tipeee et de ce blog, pour les personnes qui ne le savaient pas encore. Et enfin, je parle d’un projet qui me permettra de faire évoluer mon modèle économique 🙂

Je continue ma lecture de « La libération animale » par Peter Signer. En gros, je lis 10 pages par soir et certains soirs je n’ai pas pu lire. C’est ce qui explique le temps qu’il me faut pour lire un livre. Mais, je vais tenter d’améliorer ça en passant éventuellement à 20 pages par soir si possible.

J’ai aussi sortit en début de semaine un nouvel épisode de ma série sur mon défi Tetris réalisé en 2017. Et aujourd’hui, j’ai commencé le développement d’un prototype de Heightmap en 3D. Pour l’instant c’est en 2D, pour me concentrer sur la logique du heightmap, puis je ferai ensuite un système simple de rendu 3D.Heightmap3D - 20 janvier 2018

Tuer un animal inconscient de ce qui lui arrive et sans personne pour le pleurer

Si nous pouvions tuer un animal sans que ce dernier puisse se voir mourir, se sentir partir, connaître une douleur, et si cet animal n’est lié à aucun autre animal pouvant souffrir de son absence. Est-ce qu’il est acceptable de le tuer ? En d’autres termes, est-il dramatique, que cet animal décède ?

Je voudrais donner mon point de vue sur cette question posée à la 27ème minute d’une interview de Sebastien Arsac (L214) par Tinkerview que je partage ici.

Cette question est difficile, même si au premier abord, en raison de mes sentiments face à la mort et à fortiori la mort des autres que moi, je répondrais automatiquement que oui, c’est un drame. La difficulté est justement dans le fait que ce n’est pas quelque chose qui peut être résolu par ma sensibilité, car d’autres personnes ne la partagent pas nécessairement, et donc il serait difficile, voir impossible d’en tirer une base partageable avec tout le monde dans l’optique d’abolir cette mise à mort. Dans le cas où ce serait ce qu’il faudrait faire. Là encore, c’est aussi le sens de cette question. Faudrait-il s’opposer à cette mise à mort ?

Je considère la vie consciente comme la possibilité de ressentir des expériences. Toutes sortes d’expériences, que ce soit l’expérience perceptive, émotionnelle, intellectuelle, etc… Tant que je suis vivante et consciente, je peux expérimenter. Bien sûr mes expériences peuvent être positives comme négatives. La douleur, le chagrin, la perte de proches, la perte d’un membre de mon corps, la perte d’un sens,  etc… Ainsi, ce qui m’intéresse et m’accroche à la vie est la possibilité de vivre des expériences agréables, du plaisir, du bien-être, une sensation d’équilibre ou d’harmonie. La sensation d’état neutre, est tout aussi intéressante, car elle est au minimum l’absence de souffrance.

Si j’ai envie de donner mon point de vue sur cette question c’est parce que je suis dépressive. C’est une tendance en moi, une fragilité probablement génétique, on ne sait pas vraiment. Toujours est-il que j’ai connu une période de dépression sévère, avec anxiété généralisée. Le matin, je me réveillais avec une boule au ventre. Une boule douloureuse, comme si je devais passer l’examen le plus important de ma vie tout les jours, et qu’il ne fallait jamais le rater. L’anxiété était telle que je devais rester coucher au lit pour ne pas tomber, mes jambes affaiblit par la tension nerveuse liée à l’emballement de mon hypothalamus devenu dysfonctionnel. Est-ce que j’ai eu les fameuses pensées suicidaires ? Oui. Mais, quelque chose me maintenait en vie, et malgré mon énorme état de fatigue, ma perception du réel altérée, je refusais la mort.

Certes je pensais beaucoup à mes proches. Je ne pouvais pas accepter qu’uls souffrent. Mais, comme le sujet concerne un animal qui n’aurait aucune attache avec d’autres, ça ne nous avance à rien. Heureusement, je ne me fondais pas que sur ça. Je ne voulais pas perdre l’occasion d’aller mieux et de vivre de nouvelles expériences, réaliser des projets, des rêves. Est-ce qu’une vache à des projets ? Peut-être bien. En réalité, pour l’instant, nous n’en savons rien. Et c’est bien pour ça que les personnes qui balayent cette question du revers de main, n’ont pas plus raison que nous lorsqu’on pourrait affirmer que les vaches, moutons, poules, etc… ont des projets. D’ailleurs, je vais tout de suite tordre le cou à l’accusation d’anthropomorphisme. Puisque nous ne sommes pas ces animaux, et d’ailleurs puisque je ne peux pas être dans la tête d’unx autre humainx pour m’assurer qu’ul pense vraiment, je ne peux rien affirmer qui permette de justifier qu’on les tue, sans que cela soit un drame ou non.

Je sais que j’avais l’espoir de vivre une vie meilleure. De guérir de cette anxio-dépression sévère et de pouvoir envisager des changements dans ma vie. Je savais qu’il pouvait m’arriver n’importe quoi. Du bien comme du mal, mais que le bien que je pouvais vivre, ou l’enseignement que le mal pouvait m’apporter, étaient des raisons suffisantes pour choisir la vie. Alors, voilà comment je perçois la vie consciente. Comme des opportunités constantes d’expérimenter des sensations, des émotions, des idées, des rencontres, etc… Et même si un animal est orphelin, coupé d’autres animaux, si son environnement permet d’expérimenter des choses agréables, ça peut donc valoir le coup.

C’est d’ailleurs ce point fondamental qui permet de réfléchir aux questions sur l’avortement, la peine de mort, ou l’euthanasie. Pour la peine de mort, c’est plus compliqué, et du coup, je vais plus tôt parler des deux autres sujets. Dans ces sujets de réflexion, on se demande principalement ce que serait la vie d’un enfant naissant dans des conditions peu favorables. Il y a aussi d’autres éléments qui entrent en considération comme dans le cas où la naissance de l’enfant pourrait entraîner la mort de la mère, avec une incertitude sur la survie de l’enfant lui-même. Dans ce cas, préserver la vie de la mère, seule solution la plus sûre, serait la plus part du temps celle qu’on choisirait. Il y a des exceptions, mais je pense que vous comprenez la complexité du problème. Pour l’euthanasie, là aussi le sujet est complexe, mais en tout cas, on peut se demander si cela vaut encore la peine de maintenir en vie quelqu’un d’inconscient qui le restera, ou de conscient et souffrant sans espoir de guérison.

Ainsi, cette question de la mise à mort « propre » de l’animal doit prendre en compte toute la potentialité de cette vie. On prive à l’animal de vivre la seconde qui aurait pu suivre celle qui aura entraîné sa mort. On le prive d’un lendemain avec toutes ces expériences. Peut-être que cet animal avait déjà projeté mentalement cet instant futur qui ne sera pas. C’est l’espoir qui est arrêté. Et pourquoi ? Pour que nous puissions vivre une expérience gustative. Nous nous oublions souvent dans cette réflexion, paradoxalement. Parce que personne n’a le droit de nous priver de cet instant, en nous tuant avant qu’il arrive. Il y a un problème d’égalité du droit à continuer à jouir de sa vie. Un privilège que nous nous arrogeons sur des animaux qui ne peuvent pas échapper à nos plans, à nos systèmes bien huilés. Qu’uls soient conscientxs ou pas, nous par contre, nous le sommes. Qui va devoir porter la responsabilité de cette conscience ? Nous savons ce que nous faisons, et nous nous arrangeons avec ce réel. Nous nous bluffons, nous nous mentons. Voulons-nous nous mentir pour maintenir un privilège ? Alors qu’on peut simplement vivre et laisser vivre.

Du Python, du Blender, un futur let’s play Factorio moddé et Linux

La semaine du 8 au 13 janvier 2018, toujours le même projet. J’ai continué le montage de la vidéo sur mon Inktober. Je vous mets une capture d’écran du moment où j’ai fais un peu se script Python, appris plus de trucs en animations, fait du texte 3D. J’adore apprendre de nouvelles choses en créant mes idées 🙂 Sur l’image, on ne voit pas le script Python, mais la tête de mon Blender pour le montage. Oui j’ai besoin de plusieurs écrans, c’est maintenant devenu une évidence 😀

Montage complexe Inktober 2017Depuis cette image, j’ai bien sûr ajouté des trucs. Et ce n’est pas tout pour cette semaine. J’ai aussi préparé et tourné le premier épisode d’une série let’s play sur Factorio avec des mods. Malgré ce qui est arrivé avec le let’s play sur Lethis, ça ne me semblait pas une bonne chose d’en rester là. Avec une meilleure organisation et l’acceptation de mes imperfections, ainsi que mon nouvel environnement de création et de jeu, Linux, je peux essayer une approche différente. Peut-être que je retenterai Lethis un jour, mais en attendant, je prends plaisir à jouer à Factorio, et plus encore avec tout les mods que j’ai décidé d’associer ensemble. L’objectif de cette série est de m’amuser sous vos yeux et de vous parler, tout en prenant tout mon temps pour bâtir une megabase comme on en trouve dans les vidéos anglophones 🙂 Je sortirai cette série courant ou fin printemps. C’est la grande différence avec Lethis. Je joue, fais des montages simples sous Blender, utilise un script Linux que je vais coder pour copier un projet Blender de base avec le début et la fin déjà en place pour accélérer la production, et une fois toute une saison prête, je diffuse une ou deux fois par semaine, dans le calme 😀

Tout à l’heure, j’ai commencé le montage du prochain épisode de Tetris. Je suis à la moitié, et je reprendrai un peu lundi. En m’y prenant à raison d’une demi-heure tout les deux jours, je devrai réussir à finir de publier cette série avec une sortie d’épisode une fois par semaine. Je verrai bien, mais en tout cas, vous n’aurez plus trop à attendre pour la suite des épisodes dorénavant 🙂 Aussi, je devrai me remettre au développement de TFL, Demiurge Mini, etc… dans une semaine ou une semaine et demi, le temps de bien finir proprement la vidéo du Inktober. Vous l’avez sûrement compris, en ce moment les semaines ne se limite qu’à ma casquette de vidéaste. Bien que dans Factorio, je joue les ingénieures et que dans mes montages sous Blender, il y a un peu d’infographie et de programmation avec Python :p

Ah oui, et j’ai enfin pu mettre à jour mon OS, en réduisant la partition /temp qui était bien trop grande (contenu qui ne dépassait jamais 1%) et ainsi agrandir la partition /var. J’ai aussi agrandit la partition /boot que j’avais limité à 496 Mo, croyant au départ que ça suffisait. La raison est qu’avant d’installer Xubuntu, si vous vous souvenez bien, j’avais testé FreeBSD. Seulement voilà, FreeBSD est Unix, alors que Linux n’est pas Unix. Sur un système Unix comme FreeBSD, le /boot doit être exactement de 496 Mo, ce qui est totalement faux sous Linux qui du coup de nos jours à besoin de bien plus. C’est ce qui provoquait l’incapacité à mettre à jour mon système et même d’installer de nouveaux logiciels. Enfin bref, c’est de l’histoire ancienne maintenant 🙂

Capture d’écran_2018-01-12_19-29-04Du coup, je me suis amusée à créer des lanceurs pour Factorio sous Linux. Un lanceur dans mon répertoire Jeux-vidéo de ma grosse partition personnelle, et un autre dans le start menu, catégorie Jeux. Les lanceurs utilisent une icône du jeu que j’ai pioché sur Internet car il n’y en a pas par défaut dans la version pour Linux. D’où pourquoi je l’ai ajouter pour agrémenter et aussi j’ai ajouté une option de commande pour dimensionner la fenêtre du jeu à 1600×900. Un format 16:9 qui me permet de filmer ma partie sous OBS en qualité correct pour mon let’s play, en toute simplicité. La version du jeu que j’ai installé (0.15.40) ne contient pas d’option pour changer la résolution du jeu dans le menu. Mais, je suis sous Linux 😀 Je sens qu’avec cet OS, je vais me facilité la vie pour créer, apprendre des trucs et simplement rendre mon ordinateur plus confortable :p

Bonne année, montage vidéo et mon premier TMTC envoyé

Bonne année cherxs lecteux :p Je n’ai publié aucun compte-rendu pour le nouvel an parce que j’avais besoin de m’arrêter. Je vous avez prévenu la dernière fois. La nouvelle année commence doucement et bien. Je dois juste surveiller mon comportement le soir. J’ai toujours cette tendance à tarder et à lutter contre le sommeil, mais j’ai pu avoir des couchers plus tôt.

Tofoie gras de fin d'année 2017
Tofoie gras de fin d’année 2017

La semaine du 1er au 5 janvier 2018 était consacrée uniquement au montage de ma vidéo sur le Inktober. J’ai prévu de terminer ça pour la fin de la semaine prochaine. Donc les comptes-rendus seront répétitifs jusqu’au prochain. Je suis fatiguée aujourd’hui, donc je ne vais pas beaucoup écrire. J’ai réussi, comme je le disais à me coucher à de meilleurs heures, et j’en ai profité pour recommencer à lire des livres. Je continue donc « La libération animale » de Peter Singer. Ensuite, j’ai prévu de continuer ma lecture de « L’homme sans argent » de Mark boyle. Ce n’est pas pour tout de suite parce que je suis lente pour lire et je suis presque à la moitié du livre de P. Singer.

Mardi, j’ai enregistré mon TMTC pour le prochain podcast « Les Carencés ». Je vous mettrai le lien du prochain podcast quand il sortira. Je n’ai pas de date pour le moment. J’ai hâte d’être écouté. Comme j’ai du vous le dire la dernière fois, ou alors c’était dans la vidéo de fin d’année 2017, j’ai l’intention d’en faire d’autres 🙂

J’arrête pour terminer l’année et je reprendrais en janvier.

Gros retard sur le compte-rendu de la semaine du 18 au 23 décembre 2017. Il y avait noël ce weekend et je ne suis toujours pas assez en forme. J’ai pu tout de même me faire quelques plats pour le réveillon. J’ai très peu travaillé sur la vidéo du Inktober. Et j’ai décidé qu’étant donné que j’ai besoin d’arrêter avant l’année prochaine, je vais me contenter de faire une vidéo très courte de remerciement aux tipeux et de topo sur l’année écoulée pour finir l’année. La vidéo du Inktober sortira donc en janvier, et le reste sortions au fur et à mesure début 2018.

Toujours au montage, MAJ d’un article, Carrot Invaders n°8

Je sors ce compte-rendu le lundi, parce que j’ai eu un soucis personnel et je n’avais pas le moral pour écrire. La semaine du 18 au 23 décembre 2017, rien de bien nouveau. Je travaille toujours sur le montage de la vidéo du Inktober, entre deux soucis de sommeil. Bon ça commence enfin à aller mieux de ce côté là. J’ai aussi amélioré un peu mon article sur Aymeric Caron. Je ne voulais pas que cet article soit négatif envers lui, mais plus tôt exprimer un malaise vis à vis de certaines choses. Je n’ai pas su changer grand chose à la majorité du texte, j’ai donc surtout ajouté une mise à jour à la fin.

Le prochain compte-rendu arrivera sûrement vendredi soir, pour décrocher du travail avant le weekend de Noël. Je vais essayer de faire une vidéo de remerciement des tipeux. Elle sera peut-être courte ou alors ce sera dans la vidéo du Inktober. Je termine en indiquant que j’ai envoyé la première version de mon article pour Carrot Invaders. Aussi, je fais une petite pub pour le numéro 8 sortis avant-hier. Deux de mes dessins y sont publiés à la fin parmi les œuvres d’autres artistes pleinxs de talents 🙂

Les vegans veulent m’empêcher de manger ce que je veux

Dans un commentaire sur Youtube, sous une vidéo que je ne citerai pas, mais qui est d’un humoriste qui fait dans le badbuzz et l’oppression, j’ai vu ceci :

Mais vous êtes déçus de kwa ? qu’un mec ne soit pas d’accord avec le fait qu’on le force à manger d’une certaine façon ???????????

Pour résumer, le sujet ici est un type qui fait un sketch vidéo 100% anti-vegans et qui prétexte que ce serait contre les « extrémistes ». Comprenez les militantxs en fait. Cette vidéo contient des passages comme par exemple le moment où l’auteur dit qu’il est supérieur aux animaux, et il justifie qu’on les mange (qu’on les maltraite aussi ?) par cela. Très très drôle, n’est-ce pas ? Il y a aussi des passages explicitement racistes et psychophobes. Bref, voilà grossièrement pour le contexte. Et donc, d’après ce commentaire, il serait incompréhensible d’être déçu de cette vidéo, et le monsieur n’aurait fait que dire qu’il n’aime pas qu’on lui dise quoi manger et ne pas manger. Le truc classique, évidemment, les animaux étant réduits à des choses à manger ou exploiter, forcément le seul sujet valable serait donc la liberté de manger ce qu’on veut ou de porter des pantalons bleus ou des bermudas verts. Alors voici ce que je voulais répondre et que finalement je ne vais écrire qu’ici-même. Comme-ça au moins ça pourra être repartagé à chaque fois que quelqu’un parlera de la liberté du roi humain et omettra au passage la vraie victime, la personne animale non-humaine réduite à un machin.

En fait, on ne te force pas à manger comme-ci ou comme-ça, on défend des animaux qui eux ne peuvent absolument pas se défendre de votre incapacité totale à penser à quoi que ce soit d’autre que votre petit plaisir perso. Si on pouvais manger des chiens, et que tu n’étais pas d’accord, que tu estimais que là ça va trop loin et qu’il faut arrêter ça. Imagine une seconde qu’on t’insulte constamment, qu’on te traite de moralisatrice, qu’on détourne le sujet en te disant que tu empêche les gens de manger ce qu’ils veulent. Que tu répète que tu veux juste qu’on épargne les chiens, que tu insiste sur les chiens et leur souffrance, sur leur mise à mort, et qu’on te répète encore « Ahlala elle veut nous empêcher de manger ce qu’on veut. Elle veut nous priver de liberté. Extrémiste !!! ».

Dans sa vidéo, l’auteur dit texto, et le répète dans certains commentaires qu’il se considère comme supérieur aux autres animaux et c’est ce qui justifie ce qu’il leur fait subir. Ça ne te rappelle rien ? Certains passages font des raccourcis malhonnêtes et racistes. Là encore ça ne te rappelle toujours rien ? Il dit dans des commentaires qu’il ne s’est effectivement pas renseigné et s’en fout totalement. Tu crois sérieusement que c’est juste de l’humoooooouuuur.

A un moment, faut arrêter ton hypocrisie comme les autres. Tu trouveras peut-être que je suis l’exemple type de la vegan moralisatrice, blablabla, mais peut-être aussi que tu peux grandir et accepter qu’on te fasse remarquer certaines de tes failles et qu’on attend de toi que tu évolues. Pour le bien de la société, pas uniquement de toi seule au monde. C’est être adulte. Désolée si ça semble violent, mais c’est au contraire très gentil comparé à la merde sur la planète à cause de cette mentalité.

Voici pour le message que j’ai finalement réservé à cette note de blog. Ah oui, je n’indique pas de quel humoriste et vidéo je parle, parce qu’avec le nombre de personnes qui font le même genre de contenu, ce n’est pas utile de focaliser sur un d’entre eux pour faire passer ce message. Et puis, je préfère ne pas trop insister sur son badbuzz qui du coup fonctionne pas mal. Comme d’habitude…

Montage encore et toujours, 4096 RF par ticks dans Minecraft moddé et vie nocturne

La semaine du 4 au 9 décembre 2017 a était entièrement consacrée au montage de la vidéo sur le Inktober, du militantisme sur Twitter et du repos/consommation de vidéo politiques, scientifiques et artistiques. J’ai aussi continuer à jouer à Mech and Magic après le boulot sur ma vidéo. Je sais maintenant que je n’aurais pas le temps et l’énergie pour finir la version 0.7 de TFL avant les fêtes de fin d’année. Vous aurez donc TFL 0.7 en début de l’année prochaine.

La création de ma vidéo sur le Inktober prend beaucoup de temps parce que je  ne veux plus avoir la sensation que je n’ai pas assez travailler le montage, les effets et le son dans une vidéo. Dorénavant mes vidéos seront autant que faire ce peut travaillées, même si ma chaîne diffusera du contenu que peu de fois dans l’année. Faire les choses avec une impression de pas assez travaillé n’a pou moi aucun sens. Comme ce n’est pas la quantité que je vise, et que je suis même assez critique sur ça, ainsi qu’une certaine forme d’uniformisation de certaines choses, je préfère assumer ma vision des choses et y mettre le temps et le plaisir.

Je mets deux images de mon générateur de 4096 RF/ticks, de Mech & Magic, qui me fait penser à une batterie géante 🙂 Il est conçu avec des générateurs thermoélectriques de Immersive engineering et des conduits à RF de Ender IO. Là c’est en creative et j’ai déjà construis la premier étage et une petite partie du deuxième en survival. Les générateurs thermoélectriques convertissent la différence de température entre la glace compacte et la lave en énergie. Pour augmenter les performances de ce générateur, je chercherai un filon d’uranium pour un futur excavator et transformerai cette ressource en yellorium, puis en blutonium. Je remplacerai ensuite la lave par le blutonium qui produit environ 3 fois plus de chaleur que la lave. Bref, je vous expliquerai plus en détail le principe, avec formule mathématique, dans un article consacré 🙂

Je n’arrive toujours pas me coucher de bonne heure. Hier soir, je me suis endormis à 6h du matin environs. C’est cyclique chez-moi. Des fois je suis plus tôt du jour, et d’autres fois de la nuit. J’ai qu’en-même une préférence pour la nuit, si calme et si inspirante. De toute façon, j’ai ma veg1 qui contient de la vitamine D pour m’éviter des soucis à cause de ma très forte sous exposition solaire. Bon par contre, faudra qu’à l’avenir, dans mon futur chez-moi (Quand ? Mystère), je mette en place un générateur d’énergie pour la lumière, et bien sûr avec une bonne isolation pour ne pas bouffer la planète à cause de ma vie nocturne. C’est assez drôle parce que j’ai toujours eu une sorte de fascination pour tout ce qui à trait aux ténèbres, aux vampires, aux démons, etc… Et même si pendant un long moment, la nuit était le moment où mes troubles de l’humeur passaient à déprime, angoisse et agressivité, j’ai l’impression que plus j’assume ce besoin de vie nocturne, et plus je me sens mieux comme-ça. Je pense que mes troubles d’humeur sont liés à autre chose que la nuit. Les obligations d’un monde qui n’accepte pas votre différence et l’aliénation des humains. Oui je sais #notallhuman.

Pas de Twitter, toujours montage du Inktober et un exutoire sur Mech and Magic

La semaine du 27 novembre au 2 décembre 2017 était entièrement consacrée à ma vidéo du inktober. Je viens malheureusement de me rendre j’avais trop monté le niveau du micro de mon enregistreur numérique et que donc j’ai une très très grande partie de mon speech en saturation. Je vais donc encore prendre quelques jours pour finaliser tout ça. Je viens d’essayer après quelques réglages et ça va beaucoup mieux.

J’évite de faire autre chose et je m’économise beaucoup parce que je n’ai pas l’esprit à ça et je fatigue vite et facilement si je me force. J’ai repris mes parties de Minecraft : Mech & Magic. Ça me fait du bien. Pour améliorer ma disposition à avancer sur mon travail, je me suis interdis d’aller sur Twitter durant presque 3 jours. Aujourd’hui étant le troisième jour, autorisé uniquement une fois ce compte-rendu terminé 🙂 Je vais continuer de faire ainsi parce que ça fonctionne très bien, même si ça n’est pas la seule chose qui me freine.

Concernant Mech & Magic, je vous posterai quelques photos de construction et machines. J’ai une usine de traitement des métaux pas terminée, mais qui avance petit à petit et je construis aussi une sorte d’immense batterie pour alimenter entre un et deux excavators selon mes besoins. Quand j’en alimente deux avec, les excavators sont à la moitié de leur performances. Cette immense batterie sera construite au minimum pour produire juste assez pour un seul excavator en vitesse normale. Enfin bref, c’est du jeu, c’est du fun, mais j’aime bien en parler de temps en temps 🙂

Dés que ma vidéo du Inktober sera terminée, je terminerai aussi vite que je peux le dessin de Loubi Tek. Ensuite, j’essaierai de finir TFL 0.7 et enfin dans la foulée, je ferai la vidéo de remerciement à mes tipeux 🙂 Avec ce problème de saturation sur l’enregistreur numérique je vais avoir encore du retard. J’espère pouvoir rattraper ça sans accentuer ma tendance à la fatigue. C’est que je veux me cuisiner quelques bons petits plats pour les fêtes :p

Montage vidéo Inktober, et article avec des doutes

La semaine du 20 au 25 novembre 2017 avait plus tôt bien commencée concernant mon problème de pour me coucher à de bonnes heures et mieux dormir. Malheureusement, comme je le pressentais dans mon article écrit pendant un moment de grande déprime, dés le lendemain, j’ai eu la même incapacité à décrocher de l’ordinateur. Je me sens trop seule et bloquée dans ma vie pour réussir à affronter la nuit avec ces pensées et son obscurité qui me déprime encore plus. J’ai même cru devoir dormir la lumière allumée hier soir :s

Croquis 20171125J’ai tout de même essayé de ne pas rester sans rien faire, et avancer sur mon montage de la vidéo sur le Inktober et un peu de code sur TFL 0.7. Je refais en ce moment le doublage de la vidéo car le premier est trop long et n’était pas préparé. Il me sert d’éléments pour construire un discours plus synthétique et donc une vidéo qui fera, si je me débrouille bien, 40 minutes environs. Comme j’explique mes dessins, qu’il y en a 31 et que je présente ce qu’est le Inktober en introduction + conclusion, on ne peut pas sérieusement attendre une durée moindre 🙂 Un truc un peu long pour le moment pour moi à faire, c’est la recherche graphique de mes personnages. J’ai en effet l’intention d’apparaître dans ma vidéo sous forme de dessin. Du coup, je cherche un bon graphisme inspiré cartoon et ensuite, je devrais dessiner des images à utiliser un peu comme un dessin-animée, mais saccadé. Enfin vous verrez ça quand ce sera fini et en ligne. Je vous mets un croquis de recherches graphique.

J’ai aussi écris, cette semaine, un article de réaction à un passage récent de Aymeric Caron à ONPC. J’y ai parlé d’histoires sur Internet et mon article ne lui donne pas une bonne image. Je ne sais pas trop si je devrais modifier un peu ou pas. Ce que j’ai raconté à propos des histoires sur Internet est vrai, mais comme pour le passage devant Yann Moix et Christine Angot dans ONPC, je trouve que je ne critique pas assez les personnes qui ont entraînaient les réaction de Aymeric. Mon article semble un peu à charge contre lui, et ce n’est pas ce que je souhaite faire. Du coup, je me demande si je devrais ajouter quelques choses, en réécrire différemment d’autres. Je ne sais pas. De plus, je ne parle pas du livre « Utopia XXI », parce que je ne l’ai pas lu. Mais c’est dommage, parce que l’utopie, et en tout cas la politique dans un vrai but de permettre un monde meilleur m’intéresse. En fait, c’est la seule politique qui m’intéresse. Mon article est donc inutile pour le débat public et n’est qu’une réaction personnelle à des éléments que j’ai constaté.

J’ai souvent du mal à parler du fond dans ce genre de ça. J’ai besoin de précisions, de rigueur pour ne pas dire de bêtises. Pour ça il faut lire beaucoup, aller sur le terrain, parler avec beaucoup de monde, savoir mettre de côté ses propres préjugés et peurs. Et puis il faut surtout être très méthodique, et de l’énergie et du temps pour tout ça. J’ai du mal à lire vu que j’ai des problèmes de concentration. Mes activités les plus motivantes ne se trouve ni dans la lecture, ni l’investigation, ni l’écriture. Du coup, je me demande si c’est pertinent d’écrire mes réactions de la sorte en public, surtout si ça n’apporte rien aux débats de fond. Ce que j’ai écris sur Aymeric Caron sert plus à demander une introspection de ce dernier (même si il ne le lira sûrement jamais et d’ailleurs je n’ai pas chercher à lui transmettre) pour mieux profiter de ces compétences pour faire passer des idées et même des solutions au monde dans lequel nous vivons. Dans la cause animale, et dans l’utopie, il est un atout non-négligeable et je n’aimerais pas que des tendances sexistes, ou autres comportements gênants déteigne sur tout ça. Bref, voilà pourquoi j’ai tout de même écrit cet article.

recaptcha/recaptchalib.php at 1.0.0 · google/recaptcha · GitHub
Skip to content
Permalink
Switch branches/tags
Find file
8a45f9d Dec 1, 2014
141 lines (129 sloc) 4.47 KB
<?php
/**
* This is a PHP library that handles calling reCAPTCHA.
* - Documentation and latest version
* https://developers.google.com/recaptcha/docs/php
* - Get a reCAPTCHA API Key
* https://www.google.com/recaptcha/admin/create
* - Discussion group
* http://groups.google.com/group/recaptcha
*
* @copyright Copyright (c) 2014, Google Inc.
* @link http://www.google.com/recaptcha
*
* Permission is hereby granted, free of charge, to any person obtaining a copy
* of this software and associated documentation files (the "Software"), to deal
* in the Software without restriction, including without limitation the rights
* to use, copy, modify, merge, publish, distribute, sublicense, and/or sell
* copies of the Software, and to permit persons to whom the Software is
* furnished to do so, subject to the following conditions:
*
* The above copyright notice and this permission notice shall be included in
* all copies or substantial portions of the Software.
*
* THE SOFTWARE IS PROVIDED "AS IS", WITHOUT WARRANTY OF ANY KIND, EXPRESS OR
* IMPLIED, INCLUDING BUT NOT LIMITED TO THE WARRANTIES OF MERCHANTABILITY,
* FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE AND NONINFRINGEMENT. IN NO EVENT SHALL THE
* AUTHORS OR COPYRIGHT HOLDERS BE LIABLE FOR ANY CLAIM, DAMAGES OR OTHER
* LIABILITY, WHETHER IN AN ACTION OF CONTRACT, TORT OR OTHERWISE, ARISING FROM,
* OUT OF OR IN CONNECTION WITH THE SOFTWARE OR THE USE OR OTHER DEALINGS IN
* THE SOFTWARE.
*/
/**
* A ReCaptchaResponse is returned from checkAnswer().
*/
class ReCaptchaResponse
{
public $success;
public $errorCodes;
}
class ReCaptcha
{
private static $_signupUrl = "https://www.google.com/recaptcha/admin";
private static $_siteVerifyUrl =
"https://www.google.com/recaptcha/api/siteverify?";
private $_secret;
private static $_version = "php_1.0";
/**
* Constructor.
*
* @param string $secret shared secret between site and ReCAPTCHA server.
*/
function ReCaptcha($secret)
{
if ($secret == null || $secret == "") {
die("To use reCAPTCHA you must get an API key from <a href='"
. self::$_signupUrl . "'>" . self::$_signupUrl . "</a>");
}
$this->_secret=$secret;
}
/**
* Encodes the given data into a query string format.
*
* @param array $data array of string elements to be encoded.
*
* @return string - encoded request.
*/
private function _encodeQS($data)
{
$req = "";
foreach ($data as $key => $value) {
$req .= $key . '=' . urlencode(stripslashes($value)) . '&';
}
// Cut the last '&'
$req=substr($req, 0, strlen($req)-1);
return $req;
}
/**
* Submits an HTTP GET to a reCAPTCHA server.
*
* @param string $path url path to recaptcha server.
* @param array $data array of parameters to be sent.
*
* @return array response
*/
private function _submitHTTPGet($path, $data)
{
$req = $this->_encodeQS($data);
$response = file_get_contents($path . $req);
return $response;
}
/**
* Calls the reCAPTCHA siteverify API to verify whether the user passes
* CAPTCHA test.
*
* @param string $remoteIp IP address of end user.
* @param string $response response string from recaptcha verification.
*
* @return ReCaptchaResponse
*/
public function verifyResponse($remoteIp, $response)
{
// Discard empty solution submissions
if ($response == null || strlen($response) == 0) {
$recaptchaResponse = new ReCaptchaResponse();
$recaptchaResponse->success = false;
$recaptchaResponse->errorCodes = 'missing-input';
return $recaptchaResponse;
}
$getResponse = $this->_submitHttpGet(
self::$_siteVerifyUrl,
array (
'secret' => $this->_secret,
'remoteip' => $remoteIp,
'v' => self::$_version,
'response' => $response
)
);
$answers = json_decode($getResponse, true);
$recaptchaResponse = new ReCaptchaResponse();
if (trim($answers ['success']) == true) {
$recaptchaResponse->success = true;
} else {
$recaptchaResponse->success = false;
$recaptchaResponse->errorCodes = $answers [error-codes];
}
return $recaptchaResponse;
}
}
?>
You can't perform that action at this time.
You signed in with another tab or window. Reload to refresh your session. You signed out in another tab or window. Reload to refresh your session.

Fatal error: Class 'ReCaptcha' not found in /homepages/39/d436294224/htdocs/clickandbuilds/TheeDonistMonk/index.php on line 29