Tous les articles par Timidouveg

Je me présente sur Internet sous les noms Timidouveg et Timyus Vegetari, mais mon nom d'usage est Audrey. Depuis le vendredi 2 septembre 2016, je préfère qu'on me genre au féminin car je suis une personne transgenre non-binaire féminine :) Mes activités se regroupent tous dans la qualité d'artiste, principalement numérique. Je suis à la fois développeuse de jeux-vidéo, vidéaste sur la plateforme Youtube, dessinatrice traditionnelle et militante vegan/féministe/etc... sur les réseaux sociaux. Je suis porteuse d'un handicap invisible qui perturbe mes projets, mais je fais avec et c'est pourquoi vous pouvez qu'en-même découvrir ce blog, mes jeux et ma chaîne Youtube :) J'ai un rythme plus lent que ce qu'on pourrait attendre dans ce monde prit de frénésie. C'est totalement assumé, même si il m'a fallu du temps pour ça :D Je crois avoir dit l'essentiel. Bonne découverte :)

Moral reboosté et autocensure terminée

Je finirai dans les jours qui viennent, peut-être demain, mes notes sur ma santé mentale en ce moment avec la partie 3. Là j’avais envie de vous parler du positif. D’une part, je contacterai sûrement lundi la clinique psy. J’ai du mal à me sentir légitime à revoir mon psychiatre parce que mon humeur fluctue et que je me sens mieux. Je vais justement lui parler de ça pour bien lui signifier que mon état est difficile à comprendre, alors que pourtant il y a des conséquences négatives dans ma vie. Mais bref, il faut que j’ose cette prise de contact. Continuer la lecture de Moral reboosté et autocensure terminée

Ma santé mentale en ce moment – Partie 2

Je commence à me sentir mieux, et j’ai donc de moins en moins besoin d’en parler. Je crois que commencer à m’exprimer sur ce que j’ai ressentis ces derniers mois me fait du bien. Ce n’est pas la seule raison de l’amélioration de mon humeur. J’aimerais en parler, mais là, je vais plus tôt continuer à m’exprimer sur le sujet initial. Je verrai si j’enchaînerai sur une note concernant cette remonté de moral. Attention, par contre, c’est peut-être temporaire. Continuer la lecture de Ma santé mentale en ce moment – Partie 2

Ma santé mentale en ce moment – Partie 1

Comme je le disais sur Twitter, il n’y aura pas de compte-rendu cette semaine, et il n’y en a pas eu la semaine dernière. J’ai fais des trucs, un peu, mais j’en parlerai plus tard. Aujourd’hui, j’ai besoin d’utiliser mon blog pour parler de ce qui ne va pas pour moi depuis quelques mois. Je vais oublier des choses et j’aurai du mal à exprimer de façon exhaustive mon mal être. De plus, je ne préfère pas donner de détails sur les gens, les lieux et situations où il s’est passé des choses qui m’ont énormément affectées. Je sais que des personnes qui me liront sauront de quoi il s’agira lorsque j’en parlerai. Mais, je ne souhaite pas revenir encore et encore sur des histoires qui ont fait de gros dégâts sur des amitiés et sur le moral de beaucoup de personnes. Je vais aussi  me confier à vous, parce que j’ai besoin de parler de ça. Il est à noter qu’il y a des réactions de ma part qui ne se résument pas à la dépression, mais peuvent être vécu par tout le monde, à cause de circonstances stressantes et fatigantes. C’est pourquoi, je ne vais pas parler que de dépression, même si ça joue un rôle, mais surtout parler de ce qui m’est arrivé et mon incapacité à gérer ça. Une dernière précision. Ceci est mon blog, j’y parle de ce que je veux, et si quelqu’un estime que je me plains trop, j’entends la critique, mais il faut bien un espace pour déballer mes sentiments et je peux au moins me le permettre ici. Continuer la lecture de Ma santé mentale en ce moment – Partie 1

[Poème] L’orage

Hier dans le ciel de mon âme,
Il y avait un orage.
Ce n’était pas le plus puissant,
Ce n’était pas un ouragan.
Mais la pluie d’émotions négatives,
Pleines d’idées subjectives,
Menaçait de me submerger.
Aujourd’hui mon ciel est dégagé,
Ponctué de quelques nuages.
Pas de quoi en faire un drame.

Une seule peinture à voir cette semaine

La semaine du 16 au 21 juillet 2018 est comme les dernières semaines plus tôt peu chargé en production. La chaleur de l’été, un sommeil pas encore parfait et un besoin d’autre chose (vie sociale IRL surtout) m’obligent à être en mode vacances. Mais j’ai encore fais du dessin et de la peinture. J’ai aussi écris une note intitulé « Je suis fragile ».

Concernant le dessin, je ne l’ai pas fini et il s’agit d’un contenu que je vais restreindre parce que érotique. Côté peinture, je ne vais vous en montrer qu’une seule, car l’autre n’est pas terminée. Voilà pour cette semaine 🙂

PaysageEtrange

Je suis fragile

Je ne pensais pas écrire ça un jour, mais j’ai besoin que vous le sachiez. Vous, les gens que j’aime ou que j’aimerai. Je n’en parlais pas, parce que j’avais peur de vous perdre, ou de ne pas vous rencontrer et avoir le temps de construire une belle histoire avec vous. Je suis fragile. Parfois même très fragile. Malgré l’image d’une femme forte et courageuse.

J’ai peur de vous perdre ou de ne pas avoir le temps de vous connaître car je sais que la fragilité fait peur ou fatigue. Je suis la personne que l’on veut taquiner et que parfois on fissure sans le faire exprès. On me secoue un peu, par complicité. Mais un jour, on me secoue un peu fort, et je suis abîmée. Si l’on a l’habitude de ça, on peut me briser et regretter. Personne n’a envie de prendre ce risque, alors les gens fuient. Et je me retrouve seule, éparpiller sur le sol, attendant que quelqu’un me recolle.

Une amie me disait il y a longtemps, qu’elle se sentait comme une poupée de porcelaine, au visage fissuré. Au fond, c’est ce que je suis. Et je ne pensais pas qu’un jour je m’en rendrai compte. Dans les relations amicales ou sentimentales, il arrive que des personnes aiment à se bousculer pour rigoler. L’amour un peu vache. Mais moi, ça me blesse. Du coup, j’ai l’impression qu’il est difficile de se sentir complice avec moi. Je ne sais pas et ne veux pas jouer à ce jeu. Je ne conçois pas l’affection par des lancers de piques. Mais du coup, je crains de passer pour une fille chiante.

Il faut être gentil avec moi. Et c’est pour ça qu’on ne m’entend jamais taquiner trop fort. Je montre toujours beaucoup de tendresse et de bienveillance. Si ce n’est pas le cas, on sait tout de suite que ça ne va pas. Il n’est pas difficile de me comprendre. Je suis transparente, et vous pouvez lire en moi comme dans un livre ouvert. Je ne sais pas faire semblant. Je suis simple et vraie, et quand je vous aime, je ne le fait jamais à moitié. Le revers de la médaille est ma fragilité. Je suis sensible, trop peut-être ? Émotive, là encore, un peu trop ?

Je n’ai pas envie de donner une autre image de moi, même si j’ai peur de vous faire fuir. Car je sais que vous ne voulez pas me faire de mal, mais que vous êtes maladroits. Mais je vous le dis, je suis fragile. Alors si vous voulez de moi, soyez toujours doux avec moi. Et je vous le rendrai par trois fois <3

Compte-rendu en retard mais deux tableaux réalisés

Je vous fais le compte-rendu de la semaine du 2 au 5 juillet 2018. Je me suis arrêtée vendredi, du coup, c’est pour ça que je mets le 5 juillet. Et désolée pour le retard, j’aurais du le faire le weekend, parce que la semaine suivante, je ne pouvais plus rien faire. C’est comme-ça mais ce n’est pas grave 🙂

Alors du coup, cette semaine j’ai peint deux tableaux. Mes premiers tableaux.  La peinture avec la femme rousse nue est inspirée de Marie Boiseau qui a proposé un #drawinyourstyle. Du coup ce compte-rendu se termine sur des images 🙂

Dessin, dessin et sex :p

Bon j’ai dis sur Twitter qu’il n’y aurait pas de compte-rendu pour cause de moral en berne, mais finalement, ça va mieux 🙂 Du coup cette semaine (25 au 30 juin), j’ai dessiné et assisté à un cours très complet sur la sexualité, dispensé par une personne magnifique et formidable 🙂

Côté dessin, je ne vous montrerai ici que Super Girl, pour le reste, c’est du contenu réservé à un publique adulte :p Vous pouvez trouver tout ceci sur mon DeviantArt 🙂

SuperGirl_002