Archives de catégorie : Veganisme

Recette de pizza aux poivrons jaunes

20170922_194305Ingrédients :

Pour la pâte à pizza :

  • 220 g de farine de blé semi-complète
  • 5g de levure boulangère
  • 15 ml d’huile d’olive
  • 10 cl d’eau froide
  • 1 c.c de thym (ou 1 c.s si vous aimez beaucoup le thym)
  • quelques grammes de sel (facultatif, dépend des préférences)

Pour la sauce tomate :

  • 300 g de de purée de tomate non-concentrée
  • 2 tomates fatiguées ou une variété un peu molle
  • 1 gros oignon blanc
  • 1 gousse d’ail
  • 1 c.s d’huile d’olive
  • 1 c.s de vinaigre balsamique
  • 2 c.s de vin blanc muscat
  • 1 c.c d’origan

Pour la garniture :

  • 1 à 2 gros poivrons jaunes
  • 6 tomates cerises
  • 6 olives noires
  • 1 gros champignon de Paris
  • 1/2 bloc de 125 g de tofu ferme nature
  • 1 c.s de sauce soja
  • 8 feuilles de basilique
  • 1 c.c d’origan

La pâte à pizza :

  • Diluez la levure boulangère dans un peu d’eau chaude et attendez 10 minutes.
  • Pendant ce temps, dans un grand bol, mettez la farine, puis le sel et le thym, et mélangez-les.
  • Ajoutez l’huile, l’eau froide et la levure diluée. Pétrissez le tout au robot ou à la main. Au robot, choisissez la vitesse basse puis, moyenne. Au bout de quelques petites minutes, si la pâte est granuleuse et ne s’agglomère pas assez, ajoutez très peu d’eau. Sinon, à l’inverse elle colle trop au bol, ajoutez un peu de farine. Normalement, le bol doit être propre et la boule de pâte facile à prendre sans trop en avoir sur les doigts, tout en étant molle.
  • Mettez la boule dans un bol un peu farinée, couvrez d’une serviette et mettez-là dans un endroits frais pendant 4 h (3 h en réfrigérateur ou salle très froide).

La sauce tomate :

  • Dans une casserole, faites chauffer l’huile d’olive et couper l’oignon en rondelles et l’ail en petits cubes. Faites revenir l’oignon et l’ail dans l’huile chaude. Attention, ça peut vite brûler.
  • Rapidement, coupez les tomates fatiguées en gros dés. Elles vont sûrement être entre les dés et une sorte de purée, c’est normal.
  • Une fois les oignons caramélisés, baissez le feu et ajoutez l’origan. Déglacez en y versant le vin muscat, et remontez le feu pour laisser un peu réduire le contenu de la casserole. Vérifiez bien les oignons et l’ail, remuez éventuellement.
  • Ajoutez les tomates avec leurs jus, la purée de tomate, le vinaigre balsamique, mélangez le tout et laissez mijoter 10 minutes.
  • Réservez la sauce.

La pizza :

  • Préchauffez le four à 180°C (vérifiez que votre four n’est pas trop puissant. Certains fours chauffent plus qu’attendu).
  • Coupez le(s) poivron(s) jaune(s) en dés, le champignon en tranches latérales, les olives en deux et dénoyautez-les.
  • Faites tremper les dés de poivron et les feuilles de basiliques dans de l’eau froide.
  • Versez la sauce soja dans une assiette, coupez le tofu en tranches plus ou moins fines, et trempez les deux faces des tranches dans la sauce soja.
  • Sur un plan de travail, sur une feuille de papier sulfurisé, étalez la pâte au rouleau de sorte à faire environs 25 cm.
  • Placez la feuille avec la pâte sur un plat à pizza et retroussez légèrement les bords, puis étalez la sauce tomate du milieu jusqu’aux bords.
  • Placez les tranches de tofus, un peu partout. Ajoutez les champignons entre eux. Prenez un peu d’eau dans le trempage des poivrons et basilique, avec vos doigts ou un pinceau et badigeonnez les champignons.
  • Ajoutez les poivrons, sans les éponger, et les feuilles. Il ne faut pas trop détremper la pizza, mais il vaut mieux garder assez d’humidité pour ne pas trop sécher les champignons, poivrons et basiliques par le four. Ajoutez enfin les olives et les tomates cerises et parsemez avec l’origan.
  • Enfournez la pizza, et attendez 5 minutes de cuisson à 180°C. Puis, montez le four à 220°C et attendez encore 15 à 20 minutes. Vérifiez bien selon votre type de four, ce n’est jamais tout à fait pareil 😉

16ème anniversaire de mon veganisme

16ème anniversaire de mon veganisme - 11 juillet 2017Aujourd’hui, mardi 11 juillet 2017, je fête mes 16 ans de veganisme. C’est en fait 12 ou 13 ans de végétarisme incluant le refus du cuir, etc… Puis 3 à 4 ans de végétalisme en ayant aussi exclu la laine, le miel, les produits testés sur animaux. J’aurais voulu être totalement vegan très tôt dans mon parcours, mais l’ignorance de pas mal de choses et le militantisme foireux de certain.e.s vegans trop porté.e.s sur une vision de pureté du corps, et une vision ésotérique plus tôt que rationnelle, m’ont un peu éloignée un temps de certaines réalités et informations que je voulais pourtant entendre. C’est pour cela qu’il faut toujours se dire qu’on aimerait être le, la ou lae vegan qu’on aurait voulu rencontrer pour être efficace dans la lutte contre le spécisme et épargner le maximum d’individus 🙂