Chunks, rendez-vous et moral en berne

La semaine du 19 au 23 septembre 2016 à bien commencé pour Demiurge. Je me suis lancée dans l’amélioration de l’algorithme de construction du maillage du terrain pour les sous-tronçons (subchunks), puis j’ai pu enchaîner sur les tronçons. J’ai profité pour tester avec la distorsion en tonneau qui fait l’effet planète. J’ai vu un gros défaut que j’avais prévu en raison de la forme de l’espace en sphère qui fait que la hauteur la plus basse du terrain va nécessairement produire un rétrécissement de sa surface lorsqu’il tend vers le centre de la sphère, et les points les plus hauts s’étirent en surface.

Problème de la distorsion du chunk

Comme la hauteur des blocs à chaque niveau de l’espace ne change pas, le rétrécissement ou l’agrandissement de leur largeur et longueur produit l’impression de voir des boîtes rectangulaires. De plus, comme ma caméra n’est pas affectée par cette distorsion de l’espace, le terrain devient plus petit ou plus grand autour d’elle. Pour résoudre ce problème en gardant l’effet de planète, j’ai réfléchis à des solutions et celle qui me séduit le plus est de faire en sorte qu’en dessous d’une limite de hauteur max, le centre de la planète suit la composante Y de la position de la caméra de sorte à toujours resté éloigné d’une distance équivalente au rayon de la planète. Ainsi, peu importe où on se trouve au sol, sous le sol, dans le ciel, l’espace directement autour de nous restera cohérent. Par contre, les zones au-dessus et en-dessous de nous paraîtrons tout de même déformées. Ce qui réduit ça, c’est la taille de la planète. Elle doit être assez grande pour réduire l’effet sachant qu’il y a déjà une déformation des objets éloignés en raison du champ de vision en perspective. Si le terrain explorable et modifiable équivaut à une croute planétaire, et que je laisse l’équivalent d’une fois et demi ce même terrain pour le manteau et le noyau de la planète (inexplorables), l’espace déformé se restreint sans trop altérer la perception de la courbure du monde que je veux rendre visible par les joueurs/ses. Je verrais bien ce que ça donnera en testant.

J’ai travaillé les deux premiers jours sur Demiurge, puis je devais me rendre à des rendez-vous importants. Par la suite, j’ai sentis un besoin de me reposer un peu. La motivation ne venait plus, j’ai sentis l’hyperactivité se manifester. Une hyperactivité qui malheureusement n’est pas au sens positif, mais plus tôt du genre à vous rendre incapable de vous concentrer une minute. Puis, mon moral a décliné. Quand c’est comme-ça, pour ne pas souffrir d’avantage, je planifie le travail à faire au cas où ça revient, et en attendant, je me détends avec une activité créative plus ludique (Minecraft sur serveur) ou je me retrouve à lire plein de trucs sur Internet, voir à décrocher de l’ordinateur. Bref, faut faire avec…

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez me faire un don en Ethereum 🙂
Ethereum : 0xab7dD988aD7348C75db90343591596974A435803

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *