Compte-rendu de mes vacances à Strasbourg

Cette fois je vais parler des semaines du 12 février au 3 mars 2018. Comme je vous l’ai dis dans le compte-rendu précédent, je suis partie en vacances chez une amie à Strasbourg. J’y ai passé 2 semaines et y ai fêté aussi mon anniversaire le 11 février. Oui j’ai 35 ans maintenant 🙂 Cette semaine, j’avais besoin de me remettre un peu car le retour a été difficile.

Moi en vacancesChez ma chère amie, j’ai pu être dans un environnement safe et être en robe ou en jupe, me maquiller, être genrée correctement, etc… Une fois revenu, n’étant pas out là où je vis toujours actuellement, il n’a pas fallu longtemps pour me sentir pas très bien, voir même assez mal. J’avais envie de repartir ailleurs. Même si les voyages peuvent à la longue beaucoup fatiguer, j’étais bien plus motiver par ces derniers que continuer à faire semblant d’être un homme. Et encore, ce n’est pas uniquement cette raison qui me fait mal vivre ma situation. Bref… Dans ce contexte, étant sensible et anxieuse, j’ai eu une crise de déprime et une anxiété qui m’ont rendu un peu trop réclamante d’attention. Je commençais à être un peu malsaine. Mais bon, ça va un peu mieux.

J’ai besoin de partir, et ça date, et justement j’ai posté sur Twitter une annonce pour trouver une collocation adaptée à un budget réduit et en précisant ma transidentité. J’ai demandé un coup de main de MxCordelia qui a répondu à mon appel. Aussitôt, j’ai vu de nombreux retweets et des likes, ainsi que des abonnements arriver. J’étais agréablement surprise et en peu de temps j’ai eu quelques propositions. Il y a eu par contre, comme vous l’imaginez peut-être des retours transphobes, mais aussi grossophobes et classistes. Suite à des messages assez abjectes, beaucoup de monde ont commencé à me soutenir et à signaler les attaques vers ma personne. J’ai reçu des messages d’amour et d’encouragement, et finalement, c’est la solidarité et le progressisme qui a largement pris le dessus. C’est très réconfortant de voir ça. Quand on voit le nombre de politicienxs plus réacs dans leur politique ou leurs propos qui semblent croire représenter une majorité de gens en France, et quand on voit la certitude des transphobes et consorts sur Internet, ainsi que des informations qui nous parlent de camps anti-homosexuels, ou d’autres choses du genre, on pourrait croire que nous vivons une époque plutôt hostile et rétrograde. Mais en réalité, c’est bien le progrès, l’ouverture d’esprit, la remise en question qui règnent chez les gens. C’est pour ça que j’essaye de garder un regard optimiste sur nous. Parce que je crois que c’est la lumière qui l’emporte sur l’obscurantisme 🙂

Bon alors du coup ces vacances ? Je ne me souviens pas de tout les détails qui font du bien. Enfin pas là comme-ça, mais ça me revient de temps en temps. J’ai eu mon premier soutien-gorge. Mon amie m’a accompagné pour m’aider à choisir et surtout me rassurer dans le magasin. J’étais un peu stressée forcément 🙂 Elle m’a aussi préparé un bain chaud avec un peu de lavande, des bougies dans des contenants en verre rouge, lumière éteinte, et un jus d’orange avec couvercle et paille. J’étais si bieeeennn 😀 J’ai pu goûter à un tofu absolument excellent. Je ne me souviens plus qui le fabrique, mais je demanderai. Des enokitake, ces champignons longs, fins et blancs, avec une sauce shoyu-beurre (margarine). Des spaghetti bolognaise, des makis, des tomates marinées façon saumon vegan. Et on est allé manger au Velicious Burger, 3 fois. J’ai donc pris un burger différent à chaque fois et c’est trop trop bon. Dans ce restaurant, les toilettes ont le symbole transgenre à côté de homme et femme. Vous êtes genré correctement, bref, c’est un lieu safe 🙂

Onigirazu, des sandwichs japonais trop bons :)
Onigirazu, des sandwichs japonais trop bons 🙂

Alors oui, je suis sorti plusieurs fois en robe, maquillée et j’ai été plusieurs fois correctement genrée dans la rue. Il n’y a qu’à l’entrée de la cathédrale que le vigile m’a appelé monsieur -_-‘  Heureusement que mon amie était là pour me réconforter. Il y aurait surement d’autres choses à dire, mais globalement c’était agréable. Ah oui, j’ai pu voir 6 films de Harry Potter, et découvert un super animé, Summer Wars. Ca parle d’une réalité virtuelle centralisée connecté à tout dans la société. Évidemment, ça se gâte, et je trouve que ce film est une bonne leçon sur les problèmes de la centralisation des données en informatique.

Enfin voilà, par contre, désolée, je n’ai finalement rien à vous dire sur un prototype, un jeu, une dessin, ou quoi que ce soit d’autres, parce que j’ai préféré lâcher prise. Et vu comment je me sens depuis mon retour, c’était préférable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *