Compte-rendu du 8 au 13 juillet 2019

Cette semaine, je voulais repartir sur la colorisation, le code, et notamment aussi le futur nouveau site. Et si j’ai fais une partie de tout ça, j’ai passé le plus clair de mon temps à trader et à être très, trop, fatiguée par manque de sommeil et peut-être un surmenage qui me menace. Dans ce compte rendu je vais parler de pièges du trading dans lesquels je m’enfonce, si je ne me reprends pas. Avant tout, oui, j’ai avancé un petit peu sur la mise à jour du code de The Fantastic Labyrinth. La colorisation d’une illustration du Inktober 2018 se fait de manière plus confortable et avance donc aussi. Et j’ai commencé à contribuer au code de mon site. Une amie s’occupe du frontend, et moi du backend. Aussi, j’ai eu un rendez-vous, encore, cette semaine. J’en aurais un la semaine prochaine, et la semaine suivante je partirai en vacances dans le centre sud de la France. Mon rendez-vous, toujours aussi inadapté à mes besoins, m’a fais rater plusieurs heures de sommeils et anéantit ce que j’avais prévu de faire le jour même. Mais, j’avais déjà repris les difficultés à dormir tôt avant. Je vais donc reprendre ça en main dés aujourd’hui.

Le piège d’une passion qui tourne à l’obsession

Le trading, comme la programmation, ou certains jeux-vidéo, ou le dessin à des moments de ma vie peuvent me rendre incapable de respecter mon temps de sommeil, ainsi que d’autres besoins physiologiques comme manger ou boire. Cette semaine, encore plus qu’avant, j’ai eu la fâcheuse tendance à me coller devant les marchés des cryptos dés le réveil (des heures de sommeils en moins), avant de me laver, manger et surtout de me lever. Et de continuer ça jusque tard dans la nuit (3h00 du matin). Et lorsque je ne suis pas devant les marchés, je calcule sans cesse des valeurs la nuit. Il y a quelques années, lorsque je développais Demiurge, j’avais le même problème. Je passais trop de temps sur le projet, et n’arrivais pas à dormir parce que j’élaborais des algorithmes dans ma tête. J’ai une forte propension à l’obsession. Et je ne peux pas me préserver, ce qui entraîne du surmenage.

Si pour coder un jeu-vidéo ou des prototypes c’est moins grave, bien qu’il faille faire attention à ma santé, pour le trading c’est beaucoup plus dangereux. En effet, je me suis lancée le défi de transformer environs 50 euros en plusieurs milliers. Pour ce faire, il fallait que j’arrive à faire 2% par jours pendant des mois. Ce genre de défi peut être génial pour s’améliorer en dessin ou en code par exemple. Si ça peut aussi aider à s’améliorer en trading, et si on est assez bon pour être en vert la grande majorité du temps ça peut rendre libre financièrement. Lorsque vous n’êtes pas encore suffisamment patient, vous pouvez perdre de l’argent et la confiance en vous au passage. Heureusement, je me connais assez maintenant pour savoir au moins que j’ai ce défaut là. Et donc, ces 50 euros ne viennent pas de mon compte en banque, mais d’un gain précédent sur le Bitcoin. Une petite partie d’un gros gain que j’avais décidé de laisser sur le marché. Et je n’ai même pas tout pris puisqu’il y avait en réalité 70 euros, et ai donc laissé 20 euros environs. Là je ne parle pas du gros gain. Les 70 euros étaient ce que j’ai laissé au cas où.

Alors, je n’ai pas tout perdu. Actuellement, j’ai encore plus de la moitié de ce petit capital dédié au défi. Mais, j’ai besoin de me calmer et de me remonter le moral. J’ai analysé mes pertes et mes actions surtout et compris qu’est-ce qui cloche chez-moi. L’impatience, le court terme qui n’est pas très adapté à ma personnalité. Dans le trading, il faut connaître sa personnalité. Êtes-vous expérimenté et très réactif ? Où au contraire, avez-vous encore beaucoup à apprendre et avez besoin de temps ? Et puis, j’ai mal compris comment ce type de défi pouvait se relever. On n’est pas obligé de faire du gain tous les jours. Alors bien sûr, si je fais 2% tous les 2 ou 3 jours, il me faudra plus de temps pour arriver à la liberté financière tant convoitée. Mais, soit c’est ce qu’il y a de mieux à faire selon ma personnalité, soit il manque quelque chose pour m’aider à réaliser ça, sans me surmener et en sécurisant mes trades. Je vais donc essayer de me tenir à une période chaque jour pour trader et m’interdire les trades en-dehors. Pourquoi pas le matin, à raison de 2h ? Je vais voir, mais en tout cas, ça pourrait être une raison de plus de mieux respecter mon heure de coucher. Se dire que je me suis couchée tôt, ai bien dormir, me sentir bien, mais en plus me récompenser par des gains financiers chaque matin (ou tous les 2-3 jours), ça aide probablement mieux 🙂 Et autre chose, j’ai commencé un régime il y a 3 semaines, et j’ai perdu … 3 kg 😀

Timidouveg
A propos

Je me présente sur Internet sous les noms Timidouveg et Audrey Skye. Depuis le vendredi 2 septembre 2016, je préfère qu'on me genre au féminin car je suis une personne transgenre non-binaire féminine :) Mes activités se regroupent tous dans la qualité d'artiste, principalement numérique. Je suis à la fois développeuse de jeux-vidéo, vidéaste sur la plateforme Youtube, dessinatrice traditionnelle et militante vegan/féministe/etc... sur les réseaux sociaux. Je suis porteuse d'un handicap invisible qui perturbe mes projets, mais je fais avec et c'est pourquoi vous pouvez qu'en-même découvrir ce blog, mes jeux et ma chaîne Youtube :) J'ai un rythme plus lent que ce qu'on pourrait attendre dans ce monde prit de frénésie. C'est totalement assumé, même si il m'a fallu du temps pour ça :D Je crois avoir dit l'essentiel. Bonne découverte :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*