Compte-rendu du 9 au 14 septembre 2019

Une semaine avec beaucoup moins de trous dedans et une sieste d’une heure seulement. En fait, je dors quand j’en ai besoin, ce n’est pas une mauvais chose en soi. Mais, disons que c’est rassurant de voir que je peux toujours avancer. Cependant, il y a plusieurs heures de jeu sur Minecraft. C’est une bonne nouvelle car je m’y remets enfin, même si j’ai eu du mal à avancer comme je l’aurais voulu. Bref… Rien à voir, mais j’écoute des musiques de Britney Spears en écrivant ce compte-rendu x)

Inktober 2019 et protestation en dessin

Le Inktober approche à grand pas, nous sommes à la moitié du mois. J’ai presque fini de lister les illustrations que je réaliserai durant cette période. J’ai encore du mal à imaginer que faire avec certains mots. J’espère avoir tout rempli demain, pour pouvoir passer aux croquis. Il y aura des fanarts, pas mal de décors et paysages, un peu d’engagement politique sur certaines réalisations et une satire. A côté de ça, j’ai réalisé une illustration en noir et blanc pour participer à une protestation sur Twitter avec le hashtag TransphobieDEtat. Les députés ont rejeté en commission le droit à la PMA pour les hommes transgenres. Non seulement cette décision est transphobe et a des conséquences graves sur les décisions des concernéxs dans leur transitions. Les non-binaires étant aussi concernéxs. Mais, en plus de tout ça, Agnès Buzyn a fait montre d’une ignorance et d’une transphobie affligeante lors d’une interview sur le sujet.

Bon, en même temps, je ne m’attends pas à la voir briller sur les sujets de la santé et de la réalité des genres, elle qui confond vitamine B12 et protéines pour affirmer que le végétalisme est dangereux pour les enfants et femmes enceintes (alors que les scientifiques et médecins chercheurs disent le contraire), et dit que l’homéopathie ne fait de mal à personne. Rappelons au passage que dans les rares cas d’enfants en danger de mort par des parents végétaliens, ces derniers croyaient en l’homéopathie, entre autres pseudo-sciences, et étaient suivit par des médecins homéopathes. Dans certains cas, pas tous, le médecin était directement responsable du drame. Mais, tout va bien madame la ministre. La dernière connerie en date est d’avoir dit dans une interview que les hashtag NoFakeMed et NoFakeScience étaient sa bouée de sauvetage sur les réseaux sociaux. Est-ce que c’est sur Twitter que vous cherchez les connaissances nécessaires aux prises de décisions concernant la santé publique, madame la ministre ? Vous êtes médecin, non ? Et les experts, chercheurs, etc… ils servent à faire beau ?

Voilà donc que les hommes transgenres et non-binaires, dont on a pas demandé l’avis bien entendu… devront choisir entre changer de genre sur leur état civile et vivre en tant qu’elleux-même et non ce que certainxs voudraient qu’iels soient, ou transmettre leurs gènes. Voilà aussi quand on répète ad nauseam PMA pour toutes, et non pour toustes, ou autres terme plus inclusifs. Et surtout voilà quand on préfère voir les avis des gens qui ne sont pas concernés et ne savent rien de rien aux sujets traités.

Encore des articles

J’ai écris deux articles cette semaine. Un est sur ma dysphorie de la semaine dernière, dont je vous avez brièvement parlé dans le dernier compte-rendu. Il s’appelle Ma récente dysphorie de genre. J’y parle de ma dysphorie, les causes, mais aussi de ce que j’aimerai être. L’article fini donc sur un rêve en quelque sorte qui exprime un genre un peu particulier. Suis-je une femme ? Il y a de ça dans mon genre, beaucoup même. Mais, je me suis souvent présentée comme non-binaire féminine ou femme non-binaire. Un concept qui n’était pas compris par tout le monde. Dans une société à la vision binaire sur le genre, femme semble être un des pôles de cette binarité. Mais, en réalité, une fois que l’on sait que le genre est plus riche et vaste que ça, on peut considérer la féminité comme un spectre parmi d’autres dans un ensemble. Comme une tâche de peinture, au milieu d’autres tâches de peinture mélangé à de l’huile, ou du savon sur une plaque. Je vais mettre une vidéo qui vous montre l’image que j’ai entête quand je m’imagine les genres. Ainsi, par non-binarité, j’entends qu’il n’y pas une féminité cloisonnée, mais une identité riche de nuances. Par contre, je n’arrive pas à me retrouver, même un peu, dans le genre masculin. Quoi qu’il en soit, ce que j’exprime ici n’a pas pour prétention d’avoir une quelconque rigueur scientifique. C’est un vécu intérieur qui a juste besoin de s’exprimer extérieurement. Voilà tout 🙂 … Womanizer, womanizer, womanizer, ohhhh ! Pardon, j’écoute toujours Britney là x)

L’autre article n’est pas encore disponible. Je le relierai demain, corrigerai des trucs si besoin, et le publierai. Il s’agit de sécurité des comptes sur Internet. Vous vous souvenez que j’ai parlé de mon piratage de compte de site de e-commerce et du vol d’une partie de mon argent ? J’ai ensuite parlé un peu de la sécurité des mots de passe. Et bien, j’y parle de ça, de stratégie d’obtention de mot de passe, et de ce que je conseillerai de faire pour s’en prémunir.

Minecraft moddé sur le serveur

J’ai repris Minecraft, et ça me plaît toujours autant. Bon, c’est moddé, forcément ça aide à renforcer le plaisir. J’avance sur la transformation de mon usine à sorcière. Je n’ai pas repris les vidéos par contre. Je n’ai pas vraiment envie de continuer à prendre des images. Ça me gâche le plaisir. Peut-être que je devrais me contenter de faire des petites visites ou présentation brèves de ce que je construis. Je verrai bien ce que je ferai. Ma chaîne youtube ne m’intéresse plus. Faire des vidéos est un travail un peu trop fastidieux à mon goût. Déjà faire des jeux c’est long et complexe parfois, et les illustrations aussi demandent du travail, donc je préfère éviter de rajouter une activité trop contraignante à côté. Je verrai, vraiment je ne sais pas. En tout cas, voilà une image de ce que je construis en ce moment 🙂

Timidouveg
A propos

Je me présente sur Internet sous les noms Timidouveg et Audrey Skye. Depuis le vendredi 2 septembre 2016, je préfère qu'on me genre au féminin car je suis une personne transgenre non-binaire féminine :) Mes activités se regroupent tous dans la qualité d'artiste, principalement numérique. Je suis à la fois développeuse de jeux-vidéo, vidéaste sur la plateforme Youtube, dessinatrice traditionnelle et militante vegan/féministe/etc... sur les réseaux sociaux. Je suis porteuse d'un handicap invisible qui perturbe mes projets, mais je fais avec et c'est pourquoi vous pouvez qu'en-même découvrir ce blog, mes jeux et ma chaîne Youtube :) J'ai un rythme plus lent que ce qu'on pourrait attendre dans ce monde prit de frénésie. C'est totalement assumé, même si il m'a fallu du temps pour ça :D Je crois avoir dit l'essentiel. Bonne découverte :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*