Expérience d’euphorie de genre, de liberté, et tournage

La semaine du 13 au 18 c’est concentrée principalement sur de No Comment… 003 et un peu de recherche  pour remplir intelligemment mon nouvel ordinateur. Ce compte-rendu sera très court 🙂

J’ai terminée l’écriture du script qui m’a finalement servit de notes, parce que je n’ai pas une assez bonne mémoire pour le redire sans lire devant la caméra 😀 Le tournage n’a pas eu lieu dans mon lieu de vie actuel, mais dans un appartement hôtel loué pour une nuit dans une ville éloignée. Ce fut l’occasion pour moi de vivre en quelques heures l’expérience d’un appartement seule, habillée, maquillée, etc… bref dans mon véritable genre, en toute sécurité. N’étant pas out partout :s Moi qui ait subit une dysphorie ces derniers jours, cette expérience à eu l’effet inverse 🙂 L’euphorie de genre, assez nouveau pour moi, car celui-ci était plus salvateur que ce que j’ai ressentis en septembre dernier en confirmant devant un miroir ma transidentité.

No Comment 003

Je n’ai pas encore monté l’épisode qui définira l’oppression pour avancer dans mon raisonnement débuté dans l’épisode 002. En regardant les vidéos et le son, j’ai remarqué qu’il y avait eu un soucis avec le micro-cravate qui a frotté contre mes cheveux, ou mon petit haut, ou je ne sais pas si c’est le bruit de mon papier où il avait mes notes. Bref, il y a un petit temps de scrubuillu sur l’enregistrement :p Je vais faire un peu de travail sur ce moment là avec le son récupéré par le smartphone, en espérant que ça ne s’entendra pas trop.

J’ai écris aussi la liste des tâches de la version 0.7 de The Fantastic Labyrinth : Score Quest. Mais, je reprendrais le développement dans moins d’un mois. Je veux me consacrer aux autres projets qui ont été commencé et ne vont pas tarder à urger 🙂 Et pour revenir sur mon expérience d’appartement seule en tant que moi, je suis aussi sortis comme vous me verrais dans l’épisode. Enfin vous ne me verrais pas sortir dans la vidéo, mais je ne me suis pas changé, j’ai juste enfilé mon manteau, mon cache-nez multicolor et mes mitaines, suis sorti le soir, pris le métro comme-ça. Bon il y a eu des regards insistants et des expressions du visage qui m’ont montré que le passing n’était pas parfait. Je m’en doute, je ne mets pas de fond de teint déjà, donc même en ma rasant de prêt, ça se voir légèrement, et puis ma peau n’est pas top avec le temps. Ce genre d’attitude déplacée des gens est franchement violent à vivre. Mais, je me disais que d’abord je suis moi et que l’euphorie de genre m’avait confirmé que mon bonheur en dépendait. Et que aussi les personnes intolérantes ne prendraient jamais la peine de se mettre une fois maquillé par exemple pour oser affronter les jugements. Du coup, j’étais fière d’être moi :p

Bon, j’ai eu beaucoup de fatigue, il me faut renouveler ma vitamine D, donc pas de let’s play sur Lethis cette semaine, et peu de travail, à part le tournage et son contexte qui pour moi est déjà beaucoup 🙂 Aller on remet un dose de positif pour terminer le compte-rendu ? EUPHORIE DE GEEEEEEENRE, LIBERTEEEEEEE, JE M’AIIIIIIIME <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *