Oppression classiste, chantier du vlog 2 et bounding box

La semaine du 3 au 7 octobre 2016 a commencé par de la recherche d’appartement toujours aussi décevante étant donné ma situation d’horrible RSAiste. J’ai eu une nouvelle fois droit à « On ne prend pas les gens sans-emploi, on ne prend que les salariés, les étudiants avec garant et les retraités. Ce sont nos assurances qui nous y obligent. ». J’ai l’impression qu’à part les HLM, il est quasiment impossible de louer quelque chose ailleurs. L’ennuis est que les HLM n’ont pas nécessairement de logements à fournir. Je dois donc attendre encore et encore, et voir mon temps de vie gaspillé, mes activités ralentis, pas de revenus car je n’ose rien mettre en place pour vous demander un don. Désolé pour ce début de compte-rendu pessimiste, mais je viens tout juste de constater que la connexion Internet là où je vis aujourd’hui a empirée et que la municipalité continue à bloquer tout progrès de ce côté là. Priorité aux plus riches (municipalité sarkoziste, pour informations).

J’étais pourtant encore dans une humeur assez bonne cette semaine et pour cause, j’ai écris le script du prochain vlog. J’ai aussi fais quelques démarches personnelles qui me soulage sur certains sujets. J’ai écris un article sur la « Théorie du genre », ce qui m’a permis de vider un peu mon sac sans agressivité. Ça me fait du bien de faire ce genre d’article sur mon ressentis par rapport à des trucs dans l’actualité, etc… Surtout sans agressivité. Je suis plus sereine et je peux échanger avec vous sur ces sujets tranquillement 🙂

J’ai un peu avancé sur Demiurge aussi. Je n’ai pas d’images à vous montrer, mais en gros, j’ai écris les classes d’un système de collision. Il s’agit là de ce qu’on appelle dans notre jargon les bounding box. C’est à dire des zones en forme de boîte rectangulaires et aussi des sphères qui servent à savoir grossièrement si des objets se rentrent dedans. Ce qui a été fait cette semaine calcule uniquement l’intersection de ces zones et je compte m’en servir d’abord pour détecter ce qui est dans un certain rayon de la caméra, puis par la suite ce qui est uniquement dans le champ de vision. Ça permet de ne pas calculer et envoyer à la carte graphique tout ce qui est hors champ et donc régler le problème cité la semaine dernière avec le surplus de données 🙂 Bien sûr le système de bounding box sert à d’autres choses comme la physique ou le son. Mais, je n’en suis pas encore à ce stage 🙂

3 réflexions sur « Oppression classiste, chantier du vlog 2 et bounding box »

    1. Les bounding box et hitbox sont deux concepts différents. En fait, pour avoir une hitbox, il faut au moins une bounding box, puisque le deuxieme en est une mais avec un objectif plus spécifique. La bounding box est généralement utilisé seul autour d’un objet pour permettre la détection de ce dernier dans un espace (le champ de vision par exemple) ou faire un déplacement global de l’objet. On s’en sert aussi pour savoir si deux objets se touchent.
      La hitbox s’utilise plus tôt dans un ensemble de hitbox sur un objet pouvant être touché par un projectile ou un coup. Comme son nom l’indique c’est utilisé précisément pour déterminer un point de contact pour produire un dommage à l’objet dans le jeu. Là où dans certains jeu, on utilisera une bounding box pour globalement entourer un objet ou un personnage, ce même objet sera constitué de plusieurs hitbox pour déterminer à quel endroit un impact à eu lieu. Exemple, un jeu de tir dans lequel on voudrait savoir si une balle a touché la cuisse, le bras, la tête, etc… et donc calculer si ça entraine un one shot ou pas, si la blessure est grave ou pas, etc…
      Rien n’empêche d’utiliser plusieurs bounding box sur un objet dans le cas d’une détection plus précise d’un objet complexe dans le champ de vision, ou pour faire la même chose que la hitbox mais pour une collision de deux voitures par exemple. Et aussi il existe des jeux, c’est le cas de Minecraft, qui ne distinguent pas la hitbox de la bounding box. Mais bon ça peut être très utile de séparer les deux concepts selon le projet 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *