Mon premier programme avec HaxeFlixel

Voilà, j’ai installé HaxeFlixel sur mon Xubuntu adoré et j’ai fais le tout premier programme traditionnel de toutes bonnes débutantes dans un langage de programmation que voici 🙂

Cliquez ici pour voir mon œuvre x)

Je voulais l’afficher directement dans l’article, mais la taille dépassait la largeur de mes articles sur mon blog. Faudrait que je trouve comment changer ça un jour.

Alors, je commence tout de suite les hostilités en faisant un truc original. J’ai ajouté deux petites phrases en plus du Hello World classique, histoire de ne pas faire comme tout le monde :p
C’est tout pour le moment. Il me faut étudier et tester pour arriver où je souhaite aller. C’est à dire créer un musée virtuel ici et des jeux en ligne ici aussi 😀

Petite déconnexion, TFL 0.7 en progression, Game coding 4, Vlog 3 en cours et ma voix

La semaine du 10 au 15 juillet 2017 était une semaine sous le signe de la déconnexion des réseaux sociaux et de Youtube. Durant 5 jours, j’ai donc évité Twitter, Facebook, Framasphère et Youtube. Ce qui veut dire pas un moment devant une vidéo, ou dedans un contenu des réseaux. J’ai pu constater que ça ne m’a pas manqué. J’ai eu un peu hâte de pouvoir passer voir un peu les messages par rapport à mes partages, mais sinon ça va. J’ai tout de même pu faire une connexion rapide pour poster mon article sur l’anniversaire de mon veganisme le 11 juillet et le quatrième épisode de Game coding sur le Tetris 🙂

J’ai un beaucoup joué à Factorio, et sorti un petit article lundi dernier. Je vous montrerez les gares que j’ai fait, et la zone pétrochimique. Mais, j’ai surtout avancé et terminé tout le système de sauvegarde sur The Fantastic Labyrinth 0.7. Je vais pouvoir attaquer le reste. J’ai bien envie de faire un peu de pixel-art donc le graphisme avant de repartir sur le code pour apporter de la richesse au gameplay 🙂 J’ai aussi bien avancé sur le doodle de ma chère deuxième tipeuse. Je ne sais pas si il me faudra encore une semaine ou deux dessus. J’aimerais ne pas y passer trop de temps et donc éviter de partir dans des détails minuscules sur le dessin. Il ne faut pas que les contributions deviennent mon seul travail tout de même 😉

Enfin, j’ai tourné quelques scènes du vlog 3, commencé le montage et me suis aperçu qu’il faudra refaire le doublage. J’ai voulu parler un peu différemment du fait d’une transition future. Je m’étais mise dans la tête que je devait avoir une voix féminisée, mais ça ne passe pas très bien. Je dois faire attention à ma façon de parler, ça donne une impression pas naturelle, et surtout au nom de quoi devrais-je, parce que je suis transgenre, obligatoirement modifier ma voix ? Si c’est quelque chose qui me tiens à cœur, très bien, à moi d’y travailler. Mais si ce n’est pas indispensable pour mon bien-être, alors je n’ai pas à le faire pour des normes sociales. C’est comme pour tout dans la vie d’une personne transgenre, ou pas d’ailleurs. Il n’y a pas d’obligations pouvant venir de normes, mais uniquement un ressenti personnel et des réponses à ces derniers qui nous sont propres à chacun⋅e⋅x. Je ferais une transition avec certaines transformations que je souhaite et pas nécessairement d’autres. D’autres ne font aucune transformation, d’autres encore font la totale, etc… Je le dis ici, puisque je parle de ma voix, parce que c’est toujours bon de bien rappeler ou le dire du fait de nos conditionnements sociaux 🙂

Bon c’est pas tout ça, mais j’ai beaucoup tardé aujourd’hui et n’ai donc toujours pas commencé ce que j’avais prévu pour ce week-end. J’ai HaxeFlixel à installer et m’amuser avec. Vous verrez prochainement sur ce blog ce qui sortira 😀

16ème anniversaire de mon veganisme

16ème anniversaire de mon veganisme - 11 juillet 2017Aujourd’hui, mardi 11 juillet 2017, je fête mes 16 ans de veganisme. C’est en fait 12 ou 13 ans de végétarisme incluant le refus du cuir, etc… Puis 3 à 4 ans de végétalisme en ayant aussi exclu la laine, le miel, les produits testés sur animaux. J’aurais voulu être totalement vegan très tôt dans mon parcours, mais l’ignorance de pas mal de choses et le militantisme foireux de certain.e.s vegans trop porté.e.s sur une vision de pureté du corps, et une vision ésotérique plus tôt que rationnelle, m’ont un peu éloignée un temps de certaines réalités et informations que je voulais pourtant entendre. C’est pour cela qu’il faut toujours se dire qu’on aimerait être le, la ou lae vegan qu’on aurait voulu rencontrer pour être efficace dans la lutte contre le spécisme et épargner le maximum d’individus 🙂

 

[Factorio] Usine de plus en plus organisée et bestioles bleues.

Capture d’écran_2017-07-08_19-38-45Encore des images de ma partie dans Factorio v0.14.23 sous Linux. Mon usine continue d’évoluer. J’ai créé une zone pour fabriquer les 3 premiers types de coffres (bois, fer et acier) et des réservoirs à fluides pour le pétrole, le diesel, l’acide sulfurique, l’eau, etc… A droite de ce dernier, j’ai construit une fabrique d’engrenages, barres de fer et fils de cuivre. Et en-dessous, avant le reste dans la chronologie, ce que vous avez aperçu commencé la fois dernière, une zone qui fabrique des tapis roulants, passages souterrains et séparateurs jaunes et rouges. En haut à gauche de la carte vous pouvez apercevoir un nouveau chemin qui mène à une petite scierie pour produire des planches de bois. Je l’ai construite à côté d’une forêt pour aller couper du bois quand j’ai besoin d’augmenter le stock de planches 🙂 Dommage que le mod écolo qui permet de cultiver les arbres n’est disponible que pour la version 0.15. J’aurais bien voulu renouveler les arbres 🙁 Vous remarquerez peut-être aussi que le lac a un peu grandit. On ne peut pas faire ça en vanilla, j’ai installé un mod compatible 0.14.23 qui permet le terraforming et faire des canaux et des ponts. C’est le seul mod que j’ai réussi à faire fonctionner et donc utilisé sur cette carte.

Capture d’écran_2017-07-08_13-54-19Petit zoom pour vous montrer ma fabrique de tapis roulants et consort. Le charbon à côté, j’ai commencé à l’exploiter pour au moins nettoyer mon petit coin d’usine et aussi parce que ma première source de charbon arrive à épuisement à grands pas. J’en ai encore plein sur les tapis qui attendent d’être consommés, donc je n’ai pas de soucis à me faire pour le moment 🙂

Capture d’écran_2017-07-08_19-37-43Et voici ce que donne de plus près la fabrique de fils de cuivre, d’engrenages, etc… Et un bout des coffres et réservoirs à gauche. Ces captures dates de ce weekend, entre temps j’ai encore agrandit mon usine et ajouté une nouvelle gare au nord de tout ça et automatisé grâce aux circuits logiques électroniques que j’ai commencé à découvrir 🙂 Je montrerai ça la prochaine fois. En tout cas, j’ai du ajouter plus de tourelles laser, passer à plus de munitions perforantes pour les mitrailleuses et faire quelques destructions de nids. Il y en a trop autour, et ils grandissent au point de ressembler à des villes quand on regarde la mini carte. Les aliens ont encore évolués et envoient maintenant des grosses bestioles bleues. Plus résistantes encore et plus fortes. Ma défense tient bon même si j’ai dû récemment remplacer pas mal de tourelles détruites et que j’ai déjoué une infiltration par une bestiole bleue au Sud. Pour éviter de devoir régulièrement venir réparer mes défenses, je vais commencer à faire joujou avec les robots volants réparateurs 🙂 Bref, je vous montrerai tout ça la prochaine fois 🙂

Grosse baisse de régime, avancement de TFL 0.7, changement sur Tipeee, addiction et vacances

J’ai commencé la semaine du 4 au 8 juillet 2017 par une journée de repos. J’en reparlerais à la fin du compte-rendu, mais j’ai besoin de vacances. Enfin bref, j’ai principalement codé The Fantastic Labyrinth 0.7. Toujours la sauvegarde, enfin je n’ai pas précisé jusqu’à maintenant, que ce n’est pas juste la sauvegarde des données du jeu, mais la création d’une partie, la suppression d’une partie, etc… J’arrive à la fin de cette étape que j’aurais voulu atteindre avant aujourd’hui, mais… j’en parlerais après. J’ai aussi avancé sur le doodle de ma deuxième donatrice.

Information importante. Suite au dernier don unique enregistré, je me suis rendu compte qu’il fallait réviser la page Tipeee. La contrepartie pour 20 euros peut être mensuel ou unique. L’ennui est que je ne propose pas de doodle fait une fois pour toute pour ce prix. Alors tant que mes premiers tips à 20 euros se faisaient mensuellement ou accumulés en une fois pour monter le don beaucoup plus haut, faire un doodle original pour chaque tipeur restait assez raisonnable. Mais faire cela pour seulement 20 euros en cas de don unique, ça revient à ne pas être payé pour les autres activités, mais uniquement pour le dessin. Et encore, je ne suis pas sûre que ça ait une telle valeur. J’ai donc changé la page pour proposer un doodle standard que je ferais dés que possible et pour tout les dons à 20 euros, mensuels et uniques. Pour plus, il faudra donner 50 euros mensuel ou unique, ce qui donnera accès à un doodle au choix sur 3 proposés prochainement sur la page. Il faut aussi que je les fasse. Et enfin pour un doodle original unique par personne, il faudra débourser 100 euros unique ou mensuel. Ces dons servent, je le rappelle, d’abord à financer le développement de mes jeux, mes vidéos, les autres dessins que je propose de temps en temps gratuitement sur Internet, etc… La contrepartie est là comme bonus selon la valeur que vous donnez. Le caractère unique ou mensuel dépend de vos moyens et votre volonté 🙂 Enfin, je rassure le dernier donateur. Tu auras ce que j’ai promis, sans devoir plus. Le changement est postérieur à ton don 😉 C’est à moi de mieux évaluer mon travail, et il n’y a qu’en essayant que c’est possible 🙂

Et c’est tout. Bon, non ce n’est pas tout, j’ai joué à Factorio, et j’ai traîné beaucoup sur Youtube et Twitter. Quand je dis traîné beaucoup, je veux dire que je pense que je souffre d’addiction. Dés demain, dimanche, je vais me déconnecter de Youtube et les réseaux sociaux. Je vous l’annonce, et ça durera une semaine. L’objectif est de confirmer ma dépendance, même si je me doute que je suis dépendante, et d’évaluer le degré de cette dernière. Ce sera aussi l’occasion de me reposer. Je ne vais pas lâcher totalement le travail (comme d’habitude quand je parle de vacances. Mouais…), mais me laisser du temps pour remettre ma tête en ordre et redonner des conditions plus propices à la concentration et un bon niveau d’énergie. La chaleur n’aide pas à se sentir en forme, donc autant se donner les moyens de remettre de l’ordre.

[Factorio] Base qui s’étend et aliens plus coriaces

Bon j’ai avancé sur ma grosse usine. La dernière fois, la taille était encore assez petite, mais maintenant il faut que je m’habitue à m’étaler dans l’espace. J’ai toujours tendance, même dans Minecraft, à me restreindre à un petit espace, alors que j’ai un monde vaste autour de moi. Que voulez-vous c’est mon côté écologiste 🙂

Factorio_2017-07-03_23-13-26

Alors, en haut, vous pouvez apercevoir une gare qui mène à la zone pétrolière. A côté, j’ai mis une fonderie de cuivre. En dessous, la fonderie de fer et acier. Elle fait les deux en même temps, comme vous pouvez le voir sur la deuxième image. A droite, j’ai commencé une usine plus organisée. Je vous la montrerais plus évoluée dans le prochain article 🙂 Et à gauche, se trouve quelques anciennes installations de production et une zone de panneaux solaires et d’accumulateurs électriques. Je n’ai plus que quelques sauts de courants la nuit grâce aux accumulateurs qui me servent de batterie et donc de compter sur le solaire et beaucoup moins de la vapeur.

Factorio_2017-07-03_23-16-01Bref, il y a aussi la vapeur au centre, au-dessus du lac et en dessous, quelques panneaux solaires encore et les laboratoires. Je m’amuse comme une petite folle. Je suis contente de mieux maîtriser le jeu, de trouver des moyens d’organiser mes machines, mes tapis roulants, etc… Je regarde beaucoup de vidéo en anglais qui montrent des trucs gigantesques et vraiment impressionnants côté organisation et design. Par contre, sur cette carte, les aliens ont évolués et je suis constamment attaquée par des bestioles de taille moyenne est plus résistantes. Je ne peux plus trop compter sur les chargeurs basiques et commence à étendre mon utilisation des chargeurs de balles perforantes et de tourelles laser. De même les nids sont plus difficiles à approcher et détruire, donc je vais pas tarder à produire les cartes rouges et les fioles bleues pour pousser la rechercher vers des armures et augmentations de mon personnage pour mieux les combattre. Il faudra aussi bientôt me mettre à apprendre les systèmes logiques et les robots volants 🙂

Labyrinthe, Demiurge Mini, etc… recentrage et 3ème vidéo Tetris

Capture d’écran_2017-06-28_19-34-01Cette semaine du 26 juin au 1er juillet a commencé avec le développement de Demiurge Mini. Je vous ai partagé une nouvelle capture d’écran que voici. Cliquez sur l’image pour accéder aux informations sur ce qui a été réalisé dessus cette semaine 🙂

J’ai aussi avancé sur le jeu de labyrinthe et DRIMI GUI. Sur la GUI, j’ai simplement avancé le core et mis à jour les composants pour qu’ils puissent se relier à lui et ainsi créer un ensemble pratique à utiliser dans son programme. Concernant le labyrinthe, je suis toujours sur la sauvegarde. J’ai décidé de réduire la variété des projets sur lesquels je travaille chaque semaine pour accélérer le développement de la version 0.7, mais aussi accélérer la création du doodle de ma meilleure amie et finir le Vlog 3. Les autres projets en cours, c’est à dire No Comment 004, le dessins de Fulren, etc… seront repris la semaine suivante, ou celle d’après, une fois du temps libéré par l’achèvement ou l’avancement des autres 🙂 Et puis au moins, ça me laisse plus de possibilité de me reposer correctement.

J’ai donc avancé sur le doodle et Fulren, et aussi monté et diffusé la troisième partie des vidéos Game Coding sur le Tetris.

[Demiurge Mini] Eau améliorée et fond spatial du monde îles flottantes

Plusieurs jours sans nouvelles de Demiurge Mini. Je développais les coins de l’eau et le fond du monde. Je n’ai pas fini les graphismes des coins de l’eau et pareil pour le code pour toutes les configurations de tuiles à placer, mais ça avance. En attendant, j’ai donc codé un générateur de fond spatial et voici un aperçu du jeu avec les étoiles et les nuages de gaz magenta. Là il s’agit d’un monde en îles flottantes comme je l’avais indiqué la dernière fois. C’est le seul type de monde car je ne m’occupe pas encore plus que ça de la génération des mondes. Je vais avancer encore sur les coins de l’eau, mais en même temps je m’attaquerai aux items et d’autres trucs 🙂

Capture d’écran_2017-06-28_19-34-01

Un peu de travail puis piégée par ma sensibilité

Voix off : Dans un état semi-éveillé, Audrey tente d’écrire son compte-rendu de la semaine écoulée. Il est temps de faire moins de choses, d’éviter les réseaux sociaux et retrouver un meilleur sommeil, très chère.
Audrey : Ouiii, je saaaiiis 🙁

La semaine du 19 au 24 juin 2017 a commencé * ronflement * hein quoi ? Ah oui, a commencé… où est mon papier… avec le développement de Demiurge Mini. Je ne me souviens plus si j’ai posté une capture cette semaine ou pas. J’améliore les graphismes du terrain quand je ne dors pas ou que je ne suis pas énervée au point de m’épuiser toute seule. Je vous en parlerais après. J’ai aussi avancé sur la 0.7 du labyrinthe. Toujours la sauvegarde, puisque je suis tout le temps épuisée. Oui, je l’ai déjà dis. J’ai aussi avancé sur le doodle de ma meilleure amie. Voilà tout.

La semaine fut peu productive, et me semble être passé très vite. J’ai passé beaucoup, beaucoup plus de temps à être très très en colère pour des gens qui n’en valent pas la peine. Je vais donc vous en parler parce que mes plans de la semaine ont été compromis par mon manque de capacité à lâcher prise et à vouloir jouer les redresseuses de torts.

Carnistes et spécistes, si vous ne pouvez dégonfler votre ego surdimensionné et penser aux autres ou en avoir quelque chose à faire, quittez vite ce blog avant de venir pleurer contre l’intolérante extrémiste que je serais selon vous. Je me suis retrouvée piégée dans le cercle vicieux du débat stérile, puis de l’insulte, avec des gens sur les réseaux sociaux qui soit trouvent scandaleux qu’on leur vende 20% de thon dans leurs boîtes au lieu de 100%, mais pas de tuer des animaux sans nécessité vitale à en manger. Soit trollent tranquillement les vegans derrière leur écran d’ordinateur, et vous expliquent qu’ils sont même pour les élevages de chiens et chats pour les manger, parce que c’est pas pareil, ils sont élevés pour ça, donc c’est ok. Je ne peux concevoir qu’une personne qui se dit une bonne personne, une personne morale, une personne prêchant la tolérance et vous accuse d’être insultante quand elle se permet les pires propos, parce qu’il ne faut pas être violent, donc qui je suppose prêchent la paix, trouve bon de débattre quand on dit qu’on tue des êtres sensibles et conscients souhaitant vivre et être en sécurité. Quand on me dit « cela tue des êtres souhaitant vivre et ne pas souffrir », je pense à mes droits à la vie, au fait qu’une police, une armée, des avocats, etc… sont là pour me protéger des tueurs, des violeurs, des tortionnaires. Donc, très rapidement dans ma tête, je pense tuer des êtres voulant vivre et pouvant souffrir, c’est commettre un crime, je regarde mes privilèges et je les interroge. Et bien pour ces gens, non. C’est « hé mon steak alors ? », « mince comment je vais me faire plaisir ? », « ils ne sont pas humains, c’est pas pareil », « oula une extrémiste », « et le lion est un salaud, c’est ça ? », « lançons un débat que je gagnerais en trichant et me fera passer encore une fois pour un dieu tout puissant régnant sur la nature », « je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi, il faut manger local et tuer gentiment », etc… Non, je ne comprends pas ces réflexes psychologiques. Surtout, d’être traitée de sectaire, d’extrémiste, d’intolérante ou de violente parce qu’après moqueries, et injures à peines dissimulées contre moi et les autres espèces animales, je fini par perdre mon sang froid. Tuer sans nécessité vitale, juste par plaisir ou par tradition, c’est modéré, alors que refuser cela et respecter l’individu sans faire de distinction de sa peau, de son pelage, de sa forme, c’est extrémiste ? Recevoir une insulte parce qu’on se moque des gens qui se bougent le derrière pour les autres, et qu’on participe au massacre, c’est pire que de souffrir et mourir parce qu’on n’est pas né dans la bonne espèce ? Je ne peux pas tolérer ça en effet. Hypocrites !

Comme ce compte-rendu ne pourra pas montrer mon travail, parce qu’estime qu’il n’y a rien de montrable pour le peu que j’ai fais, je mets la dernière vidéo de Jihem Doe sur le spécisme et pourquoi les débats creux et les opinions vides des spécistes et de carnistes, on s’en cogne. Autant que des pleurnicheries des masculinistes, des racistes, des handiphobes, ou de la Manif Pour Tous. Ouai, Audrey parle mal parce qu’elle n’est pas contente è_é

Voilà, j’aurais du suivre le conseil du grand sage vegan Jihem Doe qui dit ceci : « Ne vas jamais dans les commentaires. Non, n’y vas pas ! ». Voilà on sent le maître. Je me suis laissée avoir et j’y ai perdu encore de l’espérance de vie. Désolée, j’ai moins travaillé et me suis fais du mal pour des gens malsains et cruels qui en plus prennent plaisir à vous torturer psychologiquement sous couvert d’un écran d’ordinateur et de pseudonymes sur Internet. Je devrais me graver cette autre phrase pleine de sagesse venant d’un maître anonyme : « Don’t feed the troll ! ». En attendant, je vais devoir n’aller sur les réseaux sociaux que pour poster mon travail, et rien d’autres. Oui, il y avait de l’ironie dans le dernier paragraphe de ce compte-rendu désastreux :p

Développement de jeux, vidéos et scripts et petit moment entre filles

Capture d’écran_2017-06-18_21-11-05La semaine du 12 au 18 juin 2017 a commencé avec le développement de The Fantastic Labyrinth 0.7 et Demiurge Mini. Je continue toujours de développer le système de sauvegarde sur le jeu de labyrinthe. Demiurge Mini avance côté graphisme et terrain. J’améliore le terrain, et je réfléchis aux items et à un système de stats pour les dommages qu’infligent et subissent les outils ou les interactions entre les items et l’environnement ou le personnage.

J’ai profité d’une journée pour sortir et passer du temps entre filles. J’avais grandement besoin de ça pour me changer les idées. Ça redonne de l’énergie mentale 🙂 Du coup, dés le lendemain, j’ai commencé et terminé en 1h ou 2h, je ne suis pas bien sûre, le croquis du doodle de ma deuxième tipeuse et meilleure amie adorée 🙂 J’ai profité de la première page de mon nouveau bloc à dessin avec du papier recyclé que je trouve très agréable à l’œil et au touché. Ce bloc va me motiver à faire plus de croquis ou carrément des peintures pour de futurs jeux 😀

J’ai mis en ligne la deuxième partie de mes vidéos sur le Tetris que j’ai codé en 20h durant 5 jours. J’y code la création de la fenêtre SFML minimale, un événement clavier pour quitter le jeu et la boucle principale du jeu. J’ai aussi réécris la partie qui ne me satisfaisant pas dans le script du vlog 3. Il me reste à filmer des scènes, imaginer des trucs sympa vu que dans le vlog 2 j’avais mis en scène de transmutation. Je ne crois pas partir sur des effets spéciaux, je verrais ce que je pourrais tenter pour le visuel 🙂

J’ai enfin avancé aussi sur DRIMI Gui. Je ne pensais pas vraiment avoir quelque chose à mettre en ligne pour rafraîchir un peu mon Github. Je préfère mettre l’essentiel de ce que j’ai en tête pour la prochaine version, tester dans mes projets et ensuite mettre à disposition 🙂

J’avance aussi sur le script et la récolte d’informations pour No Comment 004 qui sera bien que le thème qui m’a causé tant de peines récemment. Étant donné que ça s’est débloqué, et que je me laisse le temps de réaliser quelque chose de bien à mes yeux, je me sens plus à l’aise avec le thème. J’ai envie là encore de proposer un nouveau visuel, une nouvelle approche de l’émission. Pour contourner les restrictions de droits d’auteur que les contenu d’information des chaînes et radios, et pour apporter une approche plus artistique aux sujets que je traite, je vais me lancer sur des images retravaillés d’une manière un peu spéciale. Je me laisse chercher mes techniques visuelles du coup je ne vous en dis pas plus 🙂

Rien d’autres à dire si ce n’est que j’ai commencé l’ancrage et la colorisation de ma super héroïne dont je vous ai partagé le croquis au compte-rendu dernier ;p

Artiste numérique, développeuse indépendante de jeux-vidéo, dessinatrice traditionnelle, vidéaste et militante vegan/féministe/etc…